A Wall Street, les résultats seront le prochain obstacle

dimanche 7 avril 2013 16h32
 

par Rodrigo Campos

NEW YORK (Reuters) - La hausse de Wall Street commençait déjà à s'essouffler avant la publication, vendredi, de chiffres de l'emploi décevants et le début des publications de résultats au cours des prochains jours pourrait favoriser le début d'un véritable mouvement de correction.

Même si l'indice Standard & Poor's 500 a inscrit mardi un plus haut historique de clôture, ce sont les valeurs défensives qui mènent le bal alors que les valeurs de croissance marquent le pas. Une "rotation" qui incite de nombreux observateurs à prédire un mouvement de baisse marqué.

"Je crois que l'élan s'est un peu affaibli et il sera intéressant de voir s'il ne s'agit que d'un repli d'une journée", a déclaré Bruce Zaro, responsable de la stratégie technique de Delta Global Asset Management, à propos de la baisse de vendredi (-0,43% pour le S&P 500).

Sur l'ensemble du premier trimestre, l'indice de référence du secteur de la santé a gagné 15,2% et celui des services aux collectivités 11,8%, des performances supérieures à celle du S&P (+10%).

La transition vers les valeurs défensives pourrait traduire la volonté des investisseurs d'intégrer dans leur stratégie d'investissement l'impact des hausses d'impôts entrées en vigueur en début d'année et des 85 milliards de dollars de coupes dans les dépenses fédérales qui ont commencé à s'appliquer le mois dernier.

Cette évolution constitue "une rotation vers des secteurs moins affectés par un ralentissement de court terme de la consommation", a expliqué Eric Kuby, de North Star Investment Management.

La saison des résultats trimestriels débute lundi avec la publication des comptes du géant de l'aluminium Alcoa mais surtout vendredi avec JPMorgan Chase et Wells Fargo. Les performances de ce dernier permettront notamment d'en savoir plus sur l'état de santé du marché immobilier.

Les bénéfices du S&P 500 sont attendus en hausse de 1,5%, un consensus revu en nette baisse puisque le marché tablait en janvier sur une progression de 4,3%, selon les données Thomson Reuters.   Suite...

 
La hausse de Wall Street commençait déjà à s'essouffler avant la publication, vendredi, de chiffres de l'emploi décevants et le début des publications de résultats au cours des prochains jours pourrait favoriser le début d'un véritable mouvement de correction. /Photo d'archives/REUTERS/Mike Segar