Coup de frein pour le marché du travail aux Etats-Unis

vendredi 5 avril 2013 16h18
 

par Jason Lange

WASHINGTON (Reuters) - Les créations d'emploi aux Etats-Unis sont tombées en mars à leur plus bas niveau depuis neuf mois, signe que l'austérité budgétaire risque de freiner le rythme de la reprise économique.

Le département du Travail a fait état vendredi de 88.000 créations de postes non-agricoles le mois dernier, trois fois moins qu'en février (268.000), alors que les économistes interrogés par Reuters en attendaient 200.000 en moyenne.

Le taux de chômage, calculé sur la base de données différentes, est parallèlement revenu à 7,6% le mois dernier contre 7,7% en février, un recul dû avant tout au fait qu'un nombre important de demandeurs d'emploi ont renoncé à chercher du travail.

Les observateurs estiment que le mauvais chiffre des créations d'emploi en mars peut s'expliquer par les hausses d'impôts et de taxes entrées en vigueur en janvier. Ainsi, bien que les ventes au détail n'aient pas encore reflété, le secteur de la distribution a supprimé 24.100 postes en mars.

"L'économie américaine vient juste de heurter un important dos d'âne", juge Marcus Bullus, directeur du trading de MB Capital à Londres.

Il est trop tôt pour dire si les coupes dans les dépenses fédérales appliquées en mars ont déjà eu des effets néfastes sur les embauches, même si la perspective même de ces coupes a sans doute pu décourager un certain nombre d'entreprises.

Wall Street a ouvert en net repli après les statistiques de l'emploi: une demi-heure après le début des échanges, l'indice Dow Jones abandonnait 1% et le Nasdaq 1,5%.

Le coup de frein au marché du travail en mars pourrait inciter la Réserve fédérale à poursuivre au rythme actuel ses achats d'obligations sur les marchés, une politique qui vise à soutenir le crédit et l'activité.   Suite...

 
Lors d'un salon pour l'emploi à New York. L'économie américaine a créé nettement moins d'emplois qu'attendu en mars, le nombre de créations de postes non agricoles étant tombé à 88.000, son niveau le plus bas depuis juin 2012. /Photo prise le 28 février 2013/REUTERS/Lucas Jackson