Les valeurs suivies à la mi-séance de la Bourse de Paris

mercredi 3 avril 2013 12h46
 

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs suivies mercredi à la Bourse de Paris, en légère baisse à la mi-journée, les investisseurs se montrant prudents avant la publication à 14h15 de l'enquête ADP sur l'emploi américain au mois de mars, pour laquelle les analystes espèrent l'annonce de 200.000 créations de postes dans le secteur privé.

A 12h25 l'indice CAC 40 cède 0,19% à 3.798,20 points, après avoir perdu jusqu'à 0,7% en matinée, dans des volumes toutefois très limités, à peine 778 millions d'euros ayant changé de mains sur NYSE Euronext.

* FRANCE TÉLÉCOM (-3,55%) accuse la plus forte baisse de l'indice CAC 40 et du SBF 120, UBS, qui a ramené sa recommandation de "neutre" à "vendre" sur la valeur, s'attendant à une autre année difficile dans la téléphonie mobile en France.

Le secteur européen des télécoms perd 1,37% après le démenti de Verizon Communications concernant toute intention de fusionner ou de racheter l'opérateur britannique Vodafone (-2,45%).

BOUYGUES, maison mère de Bouygues Telecom, lâche 0,96% et VIVENDI (SFR) 0,8%.

* Le secteur des RESSOURCES DE BASE (-1,46%) accuse une nouvelle fois la plus forte baisse sectorielle en Europe, les valeurs minières restant plombées par la baisse des prix des métaux alors que Credit Suisse met en garde contre de nouvelles baisses des cours en deuxième partie d'année.

ARCELORMITTAL abandonne 1,2% et APERAM 0,73%.

* De nombreuses CYCLIQUES sont délaissées avant l'enquête ADP sur fond de craintes d'une fin prochaine des mesures de soutien de la Réserve fédérale américaine à l'économie.

SAINT-GOBAIN se replie de 1,28%, ALSTOM de 1,14% et, hors CAC 40, SOITEC baisse de 1,74%.   Suite...

 
France Télécom, en baisse de 3,55% à 12h25, accusait mercredi la plus forte baisse de l'indice CAC 40 et du SBF 120, UBS, qui a ramené sa recommandation de "neutre" à "vendre" sur la valeur, s'attendant à une autre année difficile dans la téléphonie mobile en France. /Photo d'archives/REUTERS/Peter Andrews