Toutes les entreprises touchées par la taxe à 75%

mardi 2 avril 2013 14h20
 

PARIS (Reuters) - Le nouveau dispositif de taxe à 75% en France concernera toutes les entreprises qui versent des salaires supérieurs à un million d'euros, a annoncé mardi le gouvernement, douchant les espoirs des clubs de football qui croyaient pouvoir y échapper.

Le président de la Fédération française de football (FFF), Noël Le Graët, avait déclaré lundi avoir appris du Premier ministre que les clubs professionnels ne seraient pas touchés par cette nouvelle taxe, qui sera prélevée sur les entreprises sur la part des salaires dépassant un million d'euros par an.

Mais le gouvernement a clos le débat mardi, annonçant que toutes les entreprises, y compris les PME, l'acquitteraient.

"Toutes les entreprises qui sont en capacité de rémunérer des salariés plus d'un million d'euros par an seront touchées par la taxe à 75%. Il s'agit d'une situation exceptionnelle de notre pays en matière d'endettement", a déclaré la ministre des Sports, Valérie Fourneyron.

Les services du Premier ministre avaient peu auparavant fixé la ligne, précisant que Jean-Marc Ayrault avait rencontré Noël Le Graët en décembre mais n'avait pas été en contact avec lui depuis.

Le président de l'Union des clubs professionnels de football (UCPF) et du club du Havre, Jean-Pierre Louvel, y a vu "la fin d'une illusion très courte" et a dénoncé sur Europe 1 "une taxe complètement illusoire, qui détériorera l'économie et qui va faire du mal à une filiale qui porte 25.000 emplois indirects et 5.000 directs". Il a jugé toutefois qu'il fallait "rester prudent" tant que les textes n'étaient pas sortis.

Le président du Club des Entrepreneurs, Guillaume Cairou, s'exprimant aussi sur Europe 1, a estimé que les clubs de football s'inquiétaient "légitimement" et a jugé que "notre pays va se priver des meilleurs joueurs comme il commence à devoir se priver des meilleurs potentiels en entreprises".

ET LES ARTISTES ?

Nasser Al Khelaïfi, président du Paris Saint-Germain, dont au moins 12 joueurs sont payés plus d'un million d'euros par an, a également jugé que 75%, "c'est beaucoup".   Suite...

 
Matignon a annoncé que le nouveau dispositif de taxe à 75% concernera toutes les entreprises qui versent des salaires supérieurs à un million d'euros. /Photo d'archives/REUTERS/Dado Ruvic