Les marchés européens terminent en net repli

mercredi 27 mars 2013 18h13
 

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en net repli mercredi, tandis que Wall Street perdait un peu de terrain et que l'euro tombait à un plus bas niveau en quatre mois vis-à-vis du dollar, affectées par une adjudication de dette italienne décevante et les interrogations sur les conséquences des modalités du sauvetage de Chypre.

À Paris, l'indice CAC 40 a terminé en baisse de 0,99% à 3.711,64 points. Le Footsie britannique a perdu 0,18% et le Dax allemand 1,15%, tandis que l'indice EuroStoxx 50 a cédé 1,09%, tiré par les assureurs, l'automobile et les télécoms.

Les autorités chypriotes vont interdire pendant une semaine les encaissements de chèques et limiter à 3.000 euros la somme que les particuliers pourront emporter hors de l'île afin d'éviter une fuite des capitaux, à la réouverture des banques, jeudi, indique le quotidien grec Kathimerini, qui cite un décret gouvernemental.

Les investisseurs craignent, malgré les tentatives des dirigeants européens d'écarter cette idée, que le plan d'aide à Chypre, qui met lourdement à contribution les gros dépôts bancaires, ne serve de référence pour les prochains plans de sauvetage dans la zone euro.

Parallèlement, l'impasse politique semble se confirmer en Italie, le Mouvement 5 étoiles de Beppe Grillo ayant réaffirmé qu'il ne voterait pas la confiance à un gouvernement de coalition dirigé par le chef de file du centre-gauche Pier Luigi Bersani.

Le Trésor italien a dû consentir un rendement au plus haut depuis octobre pour placer 3,9 milliards d'euros d'obligations à cinq ans, même si le rendement de son adjudication de 3,0 milliards à 10 ans a reflué par rapport à la précédente opération comparable.

Une dégradation du climat des affaires en zone euro a accentué le courant de ventes sur les marchés d'actons et favorisé le repli vers les valeurs refuge tels que les bons du Trésor américains, les Bund allemands et l'or qui a franchi les 1.600 dollars.

Les futures sur Bund allemand gagnent 75 ticks, leur plus forte hausse depuis le résultat des élections législatives qui a plongé le pays depuis fin février dans une impasse politique.

L'euro a touché son plus bas niveau depuis le 21 novembre, à 1,2750 dollar, avant de revenir au-dessus de 1,2780 dollar au moment de la clôture, en baisse de 0,6% par rapport à mardi soir.   Suite...

 
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES