Wall Street finit en hausse grâce aux statistiques

mardi 26 mars 2013 21h19
 

par Ryan Vlastelica et Angela Moon

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a terminé en hausse mardi, plaçant l'indice S&P-500 en vue de son record, une solide statistique immobilière ayant donné l'image d'une économie en redressement quoique lentement.

La hausse annuelle des prix de l'immobilier a été en janvier sans équivalent depuis juin 2006, suivant l'indice S&P/Case-Shiller.

Un autre indicateur publié ce jour a été bien accueilli par le marché, à savoir les commandes de biens durables, qui ont rebondi en février essentiellement grâce au dynamisme du secteur des transports.

Ce faisant, les intervenants sont passés outre une troisième statistique nettement moins favorable. Les ventes de logements neufs ont en effet diminué plus qu'attendu en février, toutefois la hausse des prix des maisons suggère que la tendance à l'amélioration du marché immobilier reste intacte.

En outre, la confiance des consommateurs américains s'est nettement dégradée en mars, tout comme leur jugement sur l'évolution de la situation économique.

L'indice Dow Jones a gagné 111,90 points (0,77%) à 14.559,65. Le S&P-500 a pris 12,08 points (0,78%) à 1.563,77. Le Nasdaq Composite a gagné 17,18 points (0,53%) à 3.252,48.

"Je pense que la série de statistiques a été suffisante pour convaincre l'investisseur que l'économie US était sur la bonne voie", a dit Andrew Wilkinson (Miller Tabak).

"Il est difficile, à ce stade, d'affirmer que quoi que ce soit puisse entraver l'économie américaine; la confiance des investisseurs s'en trouve stimulée pendant qu'ils continuent à accumuler des actions".   Suite...

 
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS