Dégradation de la confiance des ménages en mars

mardi 26 mars 2013 12h03
 

PARIS (Reuters) - La confiance des ménages s'est dégradée ce mois-ci en France et se maintient à un niveau inférieur à sa moyenne de longue période, a annoncé l'Insee mardi.

L'indicateur synthétique ressort à 84 points pour mars, contre 86 en février, la moyenne longue étant calée à 100. Douze économistes interrogés par Reuters attendaient en moyenne un indice à 85, leurs estimations allant de 85 à 87.

L'opinion des ménages sur leur situation financière a reculé ce mois-ci, que ce soit pour leur situation actuelle (-2 points) comme pour leur situation future (-2 points). Leur opinion sur l'opportunité de faire des achats importants est restée quasi stable (+1 point), ces trois soldes restant "largement inférieurs" à leur moyenne de longue période.

L'opinion des ménages sur leur capacité d'épargne actuelle a peu varié (-1 point) et celle sur leur capacité à épargner dans les mois à venir a perdu 3 points, alors que, dans le même temps, les ménages sont plus nombreux qu'en février à considérer qu'il est opportun d'épargner (+6 points).

Les perspectives d'évolution du niveau de vie ont chuté de cinq points pour toucher un nouveau plus bas historique. Et les ménages sont de plus en plus nombreux à anticiper une augmentation du chômage, le solde progressant de trois points après une hausse comparable en janvier, pour retrouver son plus haut niveau depuis juillet 2009.

Yann Le Guernigou

 
LA CONFIANCE DES MÉNAGES