Baisse des permis de construire en février

mardi 26 mars 2013 17h07
 

PARIS (Reuters) - Le nombre de mises en chantier de logements a progressé en février en France tandis que celui des permis de construire poursuivait son recul au même rythme que les mois précédents, selon les chiffres publiés mardi par le ministère de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie.

En données corrigées des variations saisonnières lissées sur les trois derniers mois, le nombre de logements commencés a augmenté de 0,9% par rapport aux trois mois précédents et celui des logements autorisés a reculé de 1,0%.

Sur le seul mois de février, la baisse est de 0,4% par rapport à janvier pour les permis de construire, soit le même rythme que pour décembre et janvier, alors que les mises en chantier ont progressé de tout juste 0,1% après +0,3% en janvier et +0,4% en décembre.

En données brutes, 117.157 logements ont été autorisés sur les trois mois de décembre à février, soit une baisse de 13,2% par rapport à la période comparable de 2011/2012. Le recul a été particulièrement fort pour les logements collectifs (-28,9%), les permis de construire des logements "individuels purs" enregistrant dans le même temps une progression de 14,6%.

S'agissant des mises en chantier, toujours en données brutes, elle ont chuté de 21,6% sur les trois derniers mois en glissement annuel pour s'inscrire à 87.981, la baisse affectant le secteur individuel à hauteur de 24,8% et le collectif de 19,8%.

Le gouvernement a annoncé récemment une série de mesures pour relancer la construction, un secteur dont le marasme rend quasi inaccessible son objectif de construction de 2,5 millions de logements sur l'ensemble du quinquennat, soit 500.000 par an.

Yann Le Guernigou

 
LA CONSTRUCTION ENCORE DANS LE ROUGE