25 mars 2013 / 17:59 / il y a 4 ans

La Malaisie investit plus que les Chinois en Afrique

La Malaisie est le plus gros investisseur direct asiatique en Afrique, devant la Chine, selon les statistiques de la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement publiées lundi, à la veille du sommet des Brics à Durban. /Photo d'archives/Adriane Ohanesian

GENEVE (Reuters) - La Malaisie est le plus gros investisseur direct asiatique en Afrique, devant la Chine, montre la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (Cnuced) dans des statistiques publiées lundi à la veille du sommet des Brics à Durban (Afrique du Sud).

Une étude portant sur les investissements étrangers directs dans et hors des cinq grands pays émergents (Brésil, Inde, Chine, Afrique du Sud et Malaisie) révèle en outre que l'écart entre les Malaisiens et les Chinois ne cesse de s'accroître en la matière.

Les investissements directs de Kuala Lumpur dans le monde ont ainsi plus que quintuplé ces dix dernières années pour atteindre 106 milliards de dollars à la fin 2011. Ceux réalisés en Afrique s'élèvent à 19,3 milliards de dollars, plus que les 16 milliards de dollars de la Chine et les 14 milliards de dollars de l'Inde.

En 2011, les Malaisiens se classaient au troisième rang mondial des investisseurs étrangers en Afrique, derrière la France et les Etats-Unis mais devant la Chine et l'Inde.

Tom Miles, Jean-Loup Fiévet pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below