Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

lundi 25 mars 2013 18h24
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour lundi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a clôturé en baisse de 1,12% à 3.727,98 points - après avoir perdu 1,9% la semaine dernière - au terme d'une nouvelle séance perturbée par le dossier chypriote.

Le marché, qui a salué dans la matinée l'accord conclu sur le sauvetage financier de Chypre, s'est retourné après une interview du président de l'Eurogroupe à Reuters et au Financial Times, celui-ci estimant que le plan chypriote constitue un nouveau cadre de résolution des difficultés bancaires dans la zone euro.

* Les valeurs BANCAIRES de la zone euro (-3,78%) ont donné le signal de retournement à la baisse sur les marchés, accentuant encore leurs pertes après des rumeurs de dégradation de la note de l'Italie par Moody's.

SOCIETE GENERALE (-6,02% à 25,78 euros) et CREDIT AGRICOLE (-5,84% à 6,18 euros) ont signé les deux plus fortes baisses du CAC 40. BNP PARIBAS a abandonné 3,04% à 39,925 euros.

A noter que Moody's a maintenu sa perspective négative sur le système bancaire français en raison des conditions d'activité qui restent difficiles sur fond de récession en Europe.

Le secteur financier dans l'ensemble a souffert, avec une baisse de 2,26% à 13,65 euros pour AXA et, sur le SBF 120, de 3,62% à 39,525 euros pour EURAZEO. L'indice des assureurs de la zone euro a reculé de 1,73%.

* De nombreuses valeurs CYCLIQUES industrielles ont été pénalisées par les craintes de retombées négatives de la crise en zone euro. LAFARGE a perdu 3,39% à 51,32 euros, ALSTOM 2,44% à 32,585 euros, BOUYGUES 2,31% à 21,755 euros. Sur le SBF 120, ALCATEL-LUCENT a cédé 4,28% à 1,029 euro et PEUGEOT de 3,35% à 5,949 euros.

* En revanche, STMICROELECTONICS a progressé de 1,62% à 6,196 euros, plus forte hausse du CAC 40, après avoir perdu 3,6% lors des deux séances précédentes. Le titre a rebondi sur sa moyenne mobile à 20 jours (à 6,091 euros) pour revenir sur celle à 50 jours (à 6,195 euros).

* L'ORÉAL a profité de son caractère défensif et gagné 1,37% à 121,95 euros, de même qu'UNIBAIL-RODAMCO qui a progressé de 0,33% à 183 euros.   Suite...

 
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS