Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

lundi 25 mars 2013 13h12
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre lundi à la Bourse de Paris, en nette hausse à la mi-journée, l'accord conclu in extremis pour le sauvetage financier de Chypre éloignant le spectre d'un nouvel épisode de la crise de la dette en zone euro.

A 12h45, l'indice CAC 40, qui a perdu 1,9% la semaine dernière avec les atermoiements entourant le dossier chypriote, s'octroie 1,44% à 3.824,54 points.

* Les BANQUES de la zone euro (+1,27%) sont les principales gagnantes en Bourse de l'accord conclu entre Chypre, l'Union européenne et le Fonds monétaire international, qui impose la fermeture de la deuxième banque chypriote contre un plan d'aide de 10 milliards d'euros.

BNP PARIBAS avance de 2,67%, CRÉDIT AGRICOLE de 2,64% et SOCIÉTÉ GÉNÉRALE de 1,08%, malgré les commentaires de Moody's sur les banques françaises, l'agence de notation maintenant sa perspective négative sur le système bancaire français en raison des conditions d'activité difficiles sur fond de récession en Europe.

* SCHNEIDER ELECTRIC (+3,57%) signe la plus forte hausse du CAC 40, JPMorgan l'ayant intégrée à sa liste de valeurs préférées et placée en tête de ses choix dans le secteur des biens d'équipement.

* Les VALEURS CYCLIQUES profitent également de l'accord chypriote alors que les autorités européennes ont montré leur détermination à sauver la région d'une nouvelle crise, estiment des analystes.

GEMALTO prend 2,33%, CAPGEMINI 2,3%, ALSTOM 2,13% ou encore RENAULT 1,98%. L'indice Stoxx des valeurs technologiques européennes grimpe de 1,42% et celui de la construction de 1,13%.

* EADS avance de 2,14%. Japan Airlines pourrait acheter une vingtaine d'Airbus A350 pour quelque 400 milliards de yens (3,25 milliards d'euros), selon le quotidien Nikkei.

* EUROFINS SCIENTIFIC (+4,9%) signe la meilleure performance de l'indice SBF 120, le spécialiste de la bioanalyse ayant été retenu par la Commission européenne pour un programme de quatre ans portant sur la détection d'allergènes alimentaires.   Suite...

 
La Bourse de Paris s'inscrit en nette hausse à la mi-journée, l'accord conclu in extremis pour le sauvetage financier de Chypre éloignant le spectre d'un nouvel épisode de la crise de la dette en zone euro. A 12h45, le CAC 40, qui a perdu 1,9% la semaine dernière avec les atermoiements entourant le dossier chypriote, s'octroie 1,44%. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau