March 25, 2013 / 8:24 AM / 4 years ago

Les Bourses européennes en hausse après l'accord sur Chypre

2 MINUTES DE LECTURE

Les Bourses européennes sont en hausse lundi dans les premiers échanges, soutenues par l'accord intervenu dans la nuit pour sauver le système bancaire chypriote. A 09h10, le CAC 40 gagne 1,37% à Paris, la Bourse de Londres avance de 0,45% et celle de Francfort progresse de 0,99%. /Photo d'archives/Charles Platiau

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert en hausse de plus de 1% lundi, grâce à l'accord conclu un extremis sur Chypre, qui éloigne le spectre d'un nouveau pic de la crise de la dette de la zone euro.

Chypre, l'Union européenne (UE) et le Fonds monétaire international (FMI) ont trouvé lundi un accord qui impose la fermeture de la deuxième banque du pays contre un plan d'aide de 10 milliards d'euros.

À Paris, le CAC 40 gagnait 1,35% (50,73 points) à 3.821,02 points vers 09h30. À Francfort, le Dax prenait 0,98% et à Londres, le FTSE progressait de 0,47%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 avançait de 1,19%.

Sans surprise, le compartiment bancaire (+1,11%), le plus exposé au dossier chypriote, affichait l'une des principales hausses des premiers échanges. Les télécoms (+1,47%), les valeurs automobiles (+1,35%), les assureurs (+1,19%) et celles liées à la construction (+1,17%) progressaient également de plus de 1%.

A plus de 2.717 points, l'Euro Stoxx 50 a refait l'essentiel de la perte de 1,6% accusée la semaine dernière.

"On devrait être en vue des 2.750 points d'ici la fin de la semaine", a déclaré Justin Haque, courtier chez Hobart Capital Market.

L'euro profitait également de l'accord sur Chypre, restant près de 1,30 dollar après avoir touché un creux de quatre mois de 1,2844.

Et le pétrole, évoluant généralement dans la même direction que les places boursières et la monnaie unique, affichait également des gains, le Brent ayant repassé à un moment la barre des 108 dollars le baril.

Le cours des contrats sur Bunds allemands était de son côté en recul, les investisseurs délaissant les actifs jugés sûrs pour des produits plus risqués dans ce contexte de soulagement lié à Chypre.

Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below