La Grèce va reprendre des succursales des banques chypriotes

vendredi 22 mars 2013 17h21
 

par George Georgiopoulos et Lefteris Papadimas

ATHENES (Reuters) - La Grèce a conclu un accord pour la reprise des succursales locales des banques chypriotes, ont annoncé vendredi les deux pays, ce qui devrait permettre au système bancaire grec d'échapper aux retombées de la crise à Chypre tout en réduisant le périmètre du secteur bancaire chypriote.

Au moins trois banques grecques, parmi lesquelles Alpha Bank et Piraeus, sont prêtes à racheter les succursales des trois grands groupes bancaires chypriotes. Le fonds grec de soutien au secteur financier était réuni vendredi pour désigner le repreneur, a-t-on appris de plusieurs sources autorisées.

"Les succursales chypriotes en Grèce seront vendues à une banque grecque", a dit à Reuters un haut responsable du fonds, qui a requis l'anonymat. "Le fonds va étudier les offres soumises par les banques grecques."

Les Bourses européennes ont réduit leurs pertes après l'annonce de l'accord entre Athènes et Nicosie, qui remplit l'une des conditions prévues par l'accord de renflouement des banques de Chypre conclu la semaine dernière à Bruxelles.

Chypre a estimé que l'accord assurait "les meilleures conditions dans les circonstances actuelles".

Les trois principales de Chypre - Bank of Cyprus, Cyprus Popular Bank (CPB) (l'ex-Laiki) et Hellenic Bank - ont chacune des activités en Grèce, et leurs agences sont restées fermées toute la semaine.

Elles représentent au total 8% des dépôts bancaires grecs, 10% des prêts et environ 300 agences.

Les actifs de Bank of Cyprus et de CPB en Grèce s'élèvent à environ 22 milliards d'euros, soit 1,2 fois le produit intérieur brut (PIB) de Chypre.   Suite...

 
La Grèce a conclu un accord pour la reprise des succursales locales des banques chypriotes, ont annoncé les deux pays, ce qui devrait permettre au système bancaire grec d'échapper aux retombées de la crise à Chypre tout en réduisant le périmètre du secteur bancaire chypriote. Au moins trois banques grecques, parmi lesquelles Alpha Bank et Piraeus, sont prêtes à racheter les succursales des trois grands groupes bancaires chypriotes. /Photo d'archives/REUTERS/Bogdan Cristel