March 22, 2013 / 11:34 AM / 4 years ago

La première banque chypriote défend la taxe sur les dépôts

1 MINUTES DE LECTURE

Bank of Cyprus, la première banque chypriote, a exhorté vendredi le gouvernement à adopter sans plus attendre la mesure proposée par la zone euro de taxer les dépôts bancaires de plus de 100.000 euros, faute de quoi le système bancaire du pays s'effondrerait. /Photo prise le 21 mars 2013/Yorgos Karahalis

NICOSIE (Reuters) - Bank of Cyprus, la première banque chypriote, a exhorté vendredi le gouvernement à adopter sans plus attendre la mesure proposée par la zone euro de taxer les dépôts bancaires de plus de 100.000 euros, faute de quoi le système bancaire du pays s'effondrerait.

"Comme il ne fait plus de doute qu'il n'y a pas de solution alternative, il ne faut plus tarder à adopter les propositions de l'Eurogroupe", précise la banque dans un communiqué, soulignant que tous les dépôts seraient perdus en cas d'effondrement du système.

"Enfin, nous voudrions souligner que tout retour à la livre chypriote entraînerait une perte significative de valeurs d'actifs et conduirait à un cercle vicieux de dévaluation et d'hyperinflation."

Deepa Babington, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Nicolas Delame

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below