Retour à la réalité après une année faste pour Eurotunnel

jeudi 21 mars 2013 09h54
 

par Cyril Altmeyer

PARIS (Reuters) - Eurotunnel prévoit une légère croissance de son chiffre d'affaires en 2013, en l'absence de récession majeure en Europe, après avoir connu une année 2012 record dopée par les Jeux olympiques de Londres.

L'opérateur du tunnel sous la Manche a triplé son bénéfice net à 34 millions d'euros l'an passé et a engrangé un chiffre d'affaires record de 993,1 millions, en hausse de 14% à taux de change constant, avec environ 20 millions de passagers transportés tous moyens confondus.

Eurotunnel a amélioré de 10% sa marge brute d'exploitation (Ebitda) à 461 millions d'euros, notamment après avoir amené pour la première fois dans le vert Europorte, son pôle ferroviaire. Le groupe vise pour 2015 une marge Ebitda de 500 millions d'euros.

En Bourse, le titre Eurotunnel a pris jeudi matin la tête des valeurs du SBF 120 après ces annonces. A 9h30, il gagnait 2,23% à 6,821 euros quand l'indice reculait de 0,48%.

"Les chiffres confirment le bon dynamisme commercial et la bonne maîtrise des charges du groupe", commentent dans une note les analystes d'Aurel BGC, qui soulignent également la "très solide" génération de free cash flow.

Eurotunnel a fait état d'un free cash flow de 133 millions d'euros en 2012, contre 132 millions en 2011. Aurel BGC relève que ce chiffre prend en compte 74 millions de reprise en remise en l'état des actifs du groupe SeaFrance.

"Ajusté de cette opération, le FCF aurait dépassé les 200 millions d'euros en 2012", indique le bureau d'études, qui reste à l'achat sur la valeur avec un objectif de cours de 8 euros.

DIVIDENDE EN HAUSSE DE 50%   Suite...

 
Eurotunnel a annoncé jeudi prévoir une légère croissance de son chiffre d'affaires en 2013, en l'absence de récession majeure en Europe, après avoir connu une année 2012 record dopée par les Jeux olympiques de Londres. /Photo d'archives/REUTERS/Pascal Rossignol