Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

mardi 19 mars 2013 13h00
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mardi à la Bourse de Paris, en baisse à la mi-journée dans l'attente des résultats du vote du Parlement chypriote sur le plan de sauvetage controversé de l'île prévoyant une taxation des dépôts bancaires.

A 12h29, l'indice CAC 40 perd 0,81% à 3.794,51 points dans des volumes limités à moins de 900 millions d'euros sur NYSE Euronext.

* Les FINANCIÈRES européennes pâtissent une nouvelle fois du plan de sauvetage de Chypre bien que le Parlement chypriote s'apprête à rejeter la taxe sur les dépôts bancaires, selon un porte-parole du gouvernement.

SOCIÉTÉ GÉNÉRALE perd 2,35%, CRÉDIT AGRICOLE 1,88%, BNP PARIBAS 1,65% et AXA 1,47%. EURAZEO lâche 3,08%. L'indice Stoxx des banques européennes se replie de 0,78% et celui des assureurs de 0,64%.

* Le secteur européen des RESSOURCES DE BASE (-2,14%) accuse la plus forte baisse sectorielle en Europe, les groupes miniers pâtissant des craintes d'une baisse des prix du minerai de fer.

ARCELORMITTAL lâche 2,8%, plus forte baisse du CAC 40, imité sur le SBF 120 par APERAM (-3,14%).

* MICHELIN abandonne 2,45% après son point mensuel sur le marché du pneumatique, faisant apparaître un nouveau repli à deux chiffres en Europe.

* CARREFOUR (+2,12%) est dopé par des spéculations sur une cession de ses actifs en Italie, attisées par un article du quotidien italien Il Messaggero qui, sans citer de sources, évoque des visées du distributeur Conad sur la filiale du groupe français.

* STMICROELECTRONICS prend encore 0,94% après sa hausse de 5% de la veille suite à son annonce avec l'équipementier télécoms Ericsson (-1,9%) d'un accord visant à se partager certaines activités de leur coentreprise dans les puces ST-Ericsson, depuis longtemps déficitaire, et à fermer le reste.   Suite...

 
Alors que les craintes d'une baisse des prix du minerai de fer affectent l'ensemble du secteur européen des ressources de base, le titre ArcelorMittal enregistre la plus forte baisse du CAC 40 à la mi-séance, lâchant 2,8% dans un marché parisien en recul de 0,81%. /Photo d'archives/REUTERS/François Lenoir