L'OCDE invite la France à d'amples réformes

mardi 19 mars 2013 10h47
 

PARIS (Reuters) - L'OCDE abaisse sa prévision de croissance économique en France à 0,1% cette année contre 0,3% auparavant et maintient sa prévision pour 2014 à 1,3%, tout en prônant des réformes pour dynamiser l'économie française, dans un rapport présenté mardi.

L'Organisation de coopération et de développement économiques juge nécessaire de redresser les comptes publics, d'accroître la faible compétitivité des entreprises françaises et de lutter contre un chômage structurellement élevé.

"L'enjeu est de réaliser partout des gains d'efficience afin de préserver le haut niveau de protection sociale cher aux Français", a dit son secrétaire général, Angel Gurria, lors d'une conférence de presse au ministère de l'Economie.

Sa voix s'ajoute à celles de nombreux économistes et institutions internationales qui pressent la France de réduire ses dépenses publiques, parmi les plus élevées au monde en proportion de la richesse nationale.

La croissance économique atone ne devrait permettre de réduire le déficit public qu'à 3,5% du PIB fin 2013 puis 3,0% fin 2014, estime l'OCDE. Ces prévisions sont plus positives que celles de la Commission européenne (3,7% et 3,9%) car cette dernière ne prend en compte que les décisions fermement actées.

L'OCDE estime que les efforts de réduction du déficit doivent se poursuivre comme prévu, sans ajouter en urgence de nouvelles mesures d'austérité, ce qui est la ligne actuelle du gouvernement.

"Nous pensons comme vous monsieur le ministre qu'il convient de ne pas ajouter davantage de rigueur à la rigueur cette année", a poursuivi Angel Gurria, qui s'exprimait aux côtés de Pierre Moscovici.

La France pourrait obtenir de la Commission européenne un délai d'un an pour atteindre le seuil de 3% de déficit public promis à l'origine pour fin 2013, mais elle devra en échange présenter une stratégie crédible de redressement de ses comptes.

RSA ET SALAIRE MINIMUM PROGRESSIFS POUR LES JEUNES   Suite...

 
L'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) abaisse sa prévision de croissance de l'économie française à 0,1% cette année contre 0,3% auparavant et maintient sa prévision pour 2014 à 1,3%. /Photo d'archives/REUTERS/Dado Ruvic