Hollande et Merkel font voeu de relancer la compétitivité

lundi 18 mars 2013 22h09
 

par Elizabeth Pineau

BERLIN (Reuters) - Relancer la croissance en Europe, tel était le thème du dîner qui a réuni lundi à Berlin François Hollande, Angela Merkel, José Manuel Barroso et des chefs d'entreprises invités à réfléchir sur la compétitivité dans l'Union européenne.

Malgré une actualité centrée sur la crise chypriote, le chef de l'Etat français, la chancelière allemande, et le président de la Commission européenne ont choisi de s'en tenir au sujet prévu, ne faisant qu'une légère allusion aux problèmes de l'île méditerranéenne dans une déclaration à la presse.

Quatre thèmes étaient au menu du dîner entre les dirigeants européens et une quinzaine de patrons de l'European round table (ERT, table ronde européenne d'industriels), club influent présidé par Leif Johansson, patron du groupe suédois Ericsson: politique de concurrence, politique énergétique, flexibilité du marché du travail et innovation.

Pour favoriser la croissance qu'il ne cesse d'appeler de ses voeux depuis son arrivée au pouvoir en mai dernier, "nous devons tout faire pour que la compétitivité de l'économie européenne soit la plus haute possible", a dit François Hollande devant les journalistes.

Angela Merkel lui a fait écho en affirmant qu'une Europe compétitive était "la clé du succès", citant la transition énergétique comme l'un des domaines dans lequel France et Allemagne devaient travailler de concert.

José Manuel Barroso a souligné l'importance de relancer l'emploi pour redonner de "l'espoir aux jeunes", à l'heure où le chômage des jeunes salariés atteint des sommets en Europe.

FEUILLE DE ROUTE

Ce dîner devait nourrir la réflexion sur la relance de la croissance en Europe initiée lors du Conseil européen de juin 2012 appelée à déboucher sur une feuille de route examinée lors du sommet de juin prochain.   Suite...

 
Relancer la croissance en Europe, tel était le thème du dîner qui a réuni lundi à Berlin François Hollande, Angela Merkel, José Manuel Barroso et des chefs d'entreprises invités à réfléchir sur la compétitivité dans l'Union européenne. /Photo prise le 18 mars 2013/REUTERS/Fabrizio Bensch