La Banque Postale AM concentre ses espoirs sur le 2e semestre

lundi 18 mars 2013 16h32
 

par Alexandre Boksenbaum-Granier

PARIS (Reuters) - La Banque Postale AM (LBPAM) se veut optimiste sur les actions européennes en 2013 avec un objectif de hausse de 10%, mais la société de gestion se montre plus prudente pour le prochain trimestre, les interrogations concernant l'Italie ou la situation budgétaire américaine n'étant toujours pas dissipées.

La difficile formation d'un gouvernement en Italie après les élections sénatoriales et législatives a pesé sur la performance des gestions risquées de la zone euro le mois dernier et a également incité les investisseurs à sortir de ces fonds au profit d'autres catégories d'actifs.

Egalement plombé par la faiblesse des résultats des sociétés, l'indice EuroStoxx 50 a perdu 2,6% en février, et perd 1,5% ce lundi vers 15h après le plan de sauvetage négocié pour Chypre. L'indice gagne toutefois encore 2% depuis le début de l'année grâce à la perspective d'une poursuite des mesures de soutien des banques centrales.

"Les trois prochains mois devraient être plus volatils, les Bourses européennes pourraient corriger de 5% par rapport à aujourd'hui avant de rejoindre son objectif au deuxième semestre. Nos espoirs se concentrent donc sur la deuxième partie de l'année", a déclaré dans un entretien à Reuters Laurent Jacquier-Laforge, directeur de la gestion actions chez LBPAM.

"Notre base de données montre une dizaine de pourcent de potentiel sur 2013. Et si la prime de risque retrouve sa moyenne historique, ce potentiel de hausse peut doubler", a-t-il estimé.

AUCUNE VALEUR DE PAYS PÉRIPHÉRIQUES

La prime de risque a baissé sur la zone euro grâce aux Opérations monétaires sur titres de la BCE (OMT) et la prévision de croissance mondiale reste assez forte, entre 3% et 4%, avec une reprise aux Etats-Unis et une hausse de 8% en Chine.

Laurent Jacquier-Laforge se montre d'ailleurs positif sur la Chine, où la Bourse de Shanghai est à moins de la moitié de son pic de 2007, et espère une reprise des révisions à la hausse des profits des sociétés chinoises, soutenue par une administration plus favorable aux sociétés locales et à la demande intérieure.   Suite...

 
La Banque Postale AM se veut optimiste sur les actions européennes en 2013 avec un objectif de hausse de 10%, mais la société de gestion se montre plus prudente pour le prochain trimestre, les interrogations concernant l'Italie ou la situation budgétaire américaine n'étant toujours pas dissipées. /Photo d'archives/REUTERS/Benoît Tessier