March 14, 2013 / 11:54 AM / 4 years ago

Les Bourses européennes consolident leurs gains à mi-séance

3 MINUTES DE LECTURE

Les Bourses européennes consolident leurs gains jeudi à mi-séance, soutenues par des signes d'une reprise de l'activité économique américaine. À Paris, le CAC 40 gagnait 0,52% vers 12h20. À Francfort, le Dax progressait de 0,64%. /Photo prise le 14 mars 2013/Remote/Lizza David

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes consolident leurs gains jeudi à mi-séance, soutenues par des signes d'une reprise de l'activité économique américaine.

Les investisseurs seront attentifs aux nouvelles statistiques américaines sur le chômage publiées à 13h30, après l'annonce de ventes au détail qui se sont révélées étonnamment dynamiques mercredi.

"Tout le monde sait déjà que la zone euro est dans une mauvaise situation" selon Christian Jimenez, gérant de fonds et directeur de Diamant Bleu Gestion. "Donc à ce point nous ne pouvons pas exclure de bonnes surprises, comme un stimulant provenant des Etats-Unis et des économies émergentes."

À Paris, le CAC 40 gagne 0,52% (20,10 points) à 3.856,14 points vers 12h2. À Francfort, le Dax progresse de 0,64% et à Londres, le FTSE est en hausse de 0,27%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 gagne 0,78%.

L'indice bancaire européen est en hausse de 1,12%, tiré par BNP Paribas (+1,54%), la banque espagnole Santander (+1,63%) et l'assureur italien Generali qui bondit de 7,14% et marque la plus forte progression de l'EuroFirst 300, après la publication d'un bénéfice opérationnel supérieur aux attentes.

Volkswagen chute de 3,39%, la plus mauvaise performance de l'EuroFirst 300, son président du directoire ayant mis en garde contre les "défis" que doit relever cette année le groupe, dont la chute de ses ventes sur le marché européen.

Sur le marché obligataire, le Trésor espagnol a adjugé jeudi 803 millions d'euros d'obligations à échéance 2029, 2040 et 2041 avec des rendements en baisse.

Le dollar est reparti à la hausse contre un panier de devises, est a légèrement dépassé son pic de sept mois et demi, dopé par la publication des ventes au détail.

L'euro est reparti à la baisse face à la monnaie américaine et se rapproche de son plus bas de trois mois atteint mercredi en séance à 1,2923 dollar.

Sur le marché pétrolier, le cours du Brent est en hausse et a franchi la barre des 109 dollars, après avoir été pénalisé par les anticipations d'une faible demande de la Chine et des Etats-Unis et la hausse du dollar.

Constance De Cambiaire pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below