Dassault Aviation espère des commandes en hausse en 2013

jeudi 14 mars 2013 13h16
 

par Cyril Altmeyer

SAINT-CLOUD, Hauts-de-Seine (Reuters) - Dassault Aviation vise une hausse de ses prises de commandes et de ses livraisons d'avions d'affaires en 2013, espérant enfin une véritable reprise après le trou d'air créé par la crise de 2008.

Le constructeur des avions de combat Rafale et Mirage et des jets Falcon compte livrer cette année 70 avions d'affaires Falcon contre 66 en 2012, soit un de plus que prévu.

Dassault Aviation espère également augmenter cette année le nombre de ses prises de commandes de Falcon, après en avoir engrangé 58 l'an passé contre 36 en 2011 et un solde négatif en 2010.

"Les commandes repartent mais pas aussi vite qu'on le souhaiterait", a noté lors d'une conférence de presse Eric Trappier, qui a succédé début janvier à Charles Edelstenne au poste de PDG de l'avionneur. "La crise est bien plus longue que ce que chacun avait pu imaginer."

L'Asie ne remplit pas toutes ses promesses, avec un marché indien très calme et des commandes temporairement moins fournies en Chine. Dassault Aviation compte pour l'instant sur la Russie, l'Amérique du Sud et l'Europe du Nord, en attendant le redémarrage encore à confirmer de l'Amérique du Nord, le premier marché du monde pour l'aviation d'affaires.

Eric Trappier a confirmé à des journalistes viser 15-20 ventes cette année du Falcon 2000S, un avion d'entrée de gamme qui vient d'obtenir sa certification et dont la première livraison est prévue au deuxième trimestre.

Dassault Aviation devrait également présenter à l'automne un nouveau jet, le SMS ("Super Mid-Size"), dont la mise en service est prévue pour fin 2016. Il vise le segment intermédiaire du marché, le haut de gamme étant assuré par le Falcon 7X.

Dans le secteur militaire, qui a représenté l'an passé 53% de son chiffre d'affaires, Dassault Aviation vise à nouveau 11 livraisons de Rafale cette année, conformément au plan de marche conclu avec l'armée française.   Suite...

 
Dassault Aviation prévoit de livrer en 2013 environ 70 Falcon et 11 Rafale (photo). L'avionneur estime que son chiffre d'affaires pour l'exercice fiscal en cours devrait être supérieur à celui de 3.941 millions d'euros (+19%) enregistré en 2012. /Photo prise le 6 février 2013/REUTERS