Solide profit pour Interparfums en 2012

mercredi 13 mars 2013 09h56
 

PARIS (Reuters) - Interparfums a fait état mercredi d'une forte progression de ses résultats en 2012, tirés par le développement de ses parfums Montblanc et Jimmy Choo alors qu'il s'apprête à être amputé du chiffre d'affaires qu'il réalisait avec les parfums Burberry.

Le concepteur français de parfums sous licence a également annoncé dans un communiqué qu'il proposerait le versement d'un dividende exceptionnel de 0,54 euro par action "afin de remercier les actionnaires de leur fidélité".

L'an dernier, Interparfums a dégagé un résultat opérationnel courant de 58,2 millions d'euros, en hausse de 24% grâce notamment à la maîtrise des dépenses en marketing, faisant ressortir une marge opérationnelle de 13,1% contre 11,8% l'année précédente.

Le groupe avait dit s'attendre à une marge opérationnelle courante 2012 supérieure à 12%.

En 2013, cette marge devrait ressortir "aux environs de 11%", a déclaré le directeur général délégué Philippe Santi, cité dans le communiqué.

Interparfums s'attend également toujours à dégager cette année un chiffre d'affaires de 300 millions d'euros, subissant l'impact de la perte de licence de Burberry après avoir vu ses ventes atteindre un niveau record à 445,5 millions d'euros en 2012.

Le groupe peut néanmoins compter sur le développement des parfums Montblanc, Jimmy Choo et Boucheron (groupe PPR) qui ont réalisé à eux seuls 100 millions d'euros de chiffre d'affaires l'an dernier.

En Bourse, l'action Interparfums progressait de 1% à 25,16 euros à 09h48, après avoir gagné près de 3% dans les premiers échanges, tandis que quand l'indice des petites et moyennes capitalisations reculait de 0,3%.

"Sans surprise, les guidances 2013 sont volontairement prudentes sur les ventes et les marges pour un exercice de 'cadrage' (de nombreux lancements sont prévus cette année) destiné à poser les bases de la future croissance du groupe", ont commenté dans une note les analystes d'Aurel BGC.   Suite...