A Wall Street, la prudence demeure après les records

dimanche 10 mars 2013 19h31
 

par Caroline Valetkevitch

NEW YORK (Reuters) - En franchissant de nouveaux records la semaine dernière, le Dow Jones a renoué avec les niveaux qui étaient les siens avant le déclenchement de la crise financière mais cela ne constitue pas forcément un signal d'achat.

Au contraire, de nombreux conseillers financiers préviennent leurs clients qu'il faut redoubler de prudence s'ils souhaitent revenir sur les marchés d'actions ou procéder à des ajustements sur leurs portefeuilles.

Beaucoup s'interrogent sur la marge de progression qu'il reste aux marchés pour qu'ils poursuivent leur marche en avant et certains observateurs soulignent que plusieurs indicateurs tendent à montrer que le marché est actuellement "sur-acheté".

Reste que les éléments plaidant en faveur de l'investissement sur les marchés d'actions sont encore nombreux. Le dernier soutien en date est venu de la publication vendredi des chiffres officiels de l'emploi américaine, bien meilleurs qu'attendu.

"Nous disons à nos client d'adopter une approche plus défensive", a déclaré Frank Fantozzi, directeur général de Planned Financial Services, un gestionnaire de fortune indépendant basé à Cleveland.

Il reconnaît toutefois qu'actuellement, les marchés d'actions figurent parmi plus attractifs.

"Si je devais choisir une catégorie, je continuerais à m'intéresser aux actions", a dit Frank Fantozzi. "Nous continuons de penser que sur l'année, le marché terminera en hausse."

Le Dow Jones a retrouvé mardi dernier des niveaux qu'il n'avait plus atteint depuis 2007 et il est resté sur cette trajectoire le restant de la semaine. Quant au S&P 500, il a terminé vendredi à moins de 1% de son record absolu, atteint le 9 octobre 2007.   Suite...

 
En franchissant de nouveaux records la semaine dernière, le Dow Jones a renoué avec les niveaux qui étaient les siens avant le déclenchement de la crise financière mais cela ne constitue pas forcément un signal d'achat./Photo prise le 8 mars 2013/REUTERS/Lucas Jackson