Stentys veut accélérer son expansion après une étude positive

dimanche 10 mars 2013 10h19
 

par Noëlle Mennella et Elena Berton

PARIS (Reuters) - Stentys prévoit d'étendre la commercialisation de ses stents, fort des résultats d'une étude présentée samedi au congrès américain de cardiologie à San Francisco, montrant les effets bénéfiques de ces petits ressorts introduits dans une artère pour prévenir l'infarctus.

Apposition III, l'étude européenne réalisée sur 1.000 patients victimes de crise cardiaque sévère, démontre qu'un an après la pose du stent la survenue d'événements cardiaques graves a été de 9,3%, contre 11,1% en moyenne avec des stents conventionnels, a annoncé Stentys.

L'étude a aussi permis de constater un taux de mortalité de 2%, contre 3,9% pour les stents actuels, et un taux de récidive d'infarctus de 1,3%.

"Les résultats définitifs de cette étude clé constituent un accélérateur pour poursuivre le développement de la société en Europe et ailleurs", a déclaré à Reuters Gonzague Issenmann, le directeur général de Stentys.

Au cours de l'année 2013, les stents de Stentys (déjà vendus en France, en Allemagne, au Pays-Bas, en Scandinavie, en Pologne, en Suisse, en Italie et en Espagne) pourraient être commercialisés en Europe de l'Est, au Moyen Orient, en Amérique du sud, "et peut-être en Asie", a précisé Gonzague Issenmann dans une interview téléphonique.

L'étape suivante sera "la conquête du marché américain", a ajouté ce centralien qui a cofondé Stentys en 2006.

C'est ainsi que "d'ici à quelques mois, voire quelques semaines", Stentys va démarrer une nouvelle étude aux Etats-Unis (Apposition V) qui devrait compter 880 patients et dont les résultats pourraient être connus à la mi-2015.

Stentys "espère une approbation par la FDA fin 2015 ou au début 2016", prévoit Gonzague Issenmann en indiquant que le lancement des stents aux Etats-Unis s'effectuera en partenariat avec une société américaine.   Suite...

 
Gonzague Issenmann, le directeur général de Stentys. La société prévoit d'étendre la commercialisation de ses stents, fort des résultats d'une étude présentée samedi au congrès américain de cardiologie à San Francisco, montrant les effets bénéfiques de ces petits ressorts introduits dans une artère pour prévenir l'infarctus. /Photo d'archives/REUTERS/Jacky Naegelen