PSA Banque mise sur la fibre industrielle des épargnants

jeudi 7 mars 2013 12h22
 

PARIS (Reuters) - PSA Peugeot Citroën a dévoilé jeudi son nouveau livret d'épargne destiné à diversifier les sources de financement de son activité bancaire et présenté comme un moyen de soutenir la filière automobile en France et en Europe.

Pour surmonter les possibles réticences du public à investir dans le produit d'épargne d'un groupe automobile en difficulté à cause du marasme du marché européen, Jean-Baptiste de Chatillon, directeur financier de PSA, a souligné que le produit était totalement sûr et a fait appel à la fibre industrielle des épargnants.

"Au-delà d'un taux exceptionnel, la chance qu'ils ont, c'est d'être certain que leur argent est utilisé pour l'économie réelle et pas pour des choses financières", a-t-il déclaré au cours d'une conférence de presse.

"Ils savent que leur argent est entièrement dédié à cette économie qui fait tourner des petites et moyennes entreprises, qui sont nos concessionnaires, qui fait tourner des usines où l'on produit des voitures (...) qui fait tourner des fournisseurs", a-t-il ajouté.

Le nouveau livret, "Distingo", est commercialisé uniquement sur internet. Il rapportera un taux brut de 2,30% après une offre de lancement à 5,50% pendant quatre mois. Grâce à lui, Banque PSA Finance espère collecter 400 millions d'euros cette année et à terme un milliard d'euros en année pleine.

PSA a garanti que les fonds serviront exclusivement à financer les achats des clients des marques Peugeot et Citroën et les réseaux concessionnaires du constructeur.

"C'est un acte, pas simplement patriotique, bien sûr le poids du groupe est très important en France, et ils seront certainement fiers de participer à l'économie réelle en France, mais c'est aussi une question européenne, de notre industrie et de notre filière automobile, c'est ça qui est différent dans notre offre", a poursuivi Jean-Baptiste de Chatillon.

La banque de PSA emboîte ainsi le pas à d'autres constructeurs, et notamment à RCI Banque, l'activité bancaire de Renault, qui a lancé son propre livret "Zesto" début 2012.

Sauvée fin 2012 grâce à une garantie de sept milliards d'euros de l'Etat, Banque PSA Finance cherche à diversifier ses sources de financement au-delà des seuls marchés obligataires et bancaires.   Suite...

 
PSA Peugeot Citroën a dévoilé jeudi son nouveau livret d'épargne destiné à diversifier les sources de financement de son activité bancaire et présenté comme un moyen de soutenir la filière automobile en France et en Europe. /Photo prise le 13 février 2013/REUTERS/Christian Hartmann