Chute des profits des sociétés du CAC 40 en 2012 avec la crise

mercredi 6 mars 2013 07h38
 

PARIS (Reuters) - Les sociétés du CAC 40 ont vu en 2012 leurs résultats fortement impactés par la crise économique en Europe, mais elles ont néanmoins réussi à maintenir leur niveau d'activité et de marges grâce à leur exposition aux pays émergents et un contrôle strict de leurs coûts.

L'an dernier, les entreprises du CAC 40 - hormis Carrefour et Gemalto qui doivent encore publier leurs résultats annuels et Alstom qui publie en exercice décalé - ont dégagé un résultat net part du groupe total de 50,8 milliards d'euros, soit un repli de 29,8% par rapport à 2011, selon des données compilées par Reuters.

Seulement 11 sociétés sur 37 au sein du CAC 40 ont enregistré un résultat net part du groupe supérieur à ce que qu'attendaient les analystes interrogés par Thomson Reuters I/B/E/S.

Ces derniers tablaient pour leur part sur un repli de 7% du résultat net part du groupe cumulé pour ce panel des sociétés du CAC 40.

Le chiffre d'affaires total s'élève à 1.220 milliards d'euros, en hausse de 4,2% sur un an, 23 sociétés sur 38 au sein du CAC 40 (hormis Carrefour et Gemalto) ayant fait état de revenus supérieurs au consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

"Globalement les résultats sont plutôt en dessous du consensus et des moyennes historiques. Mais si on regarde au niveau des chiffres d'affaires, on constate une certaine solidité", souligne Jean-Philippe Muge, gérant chez SwissLife Banque privée.

Si le repli est prononcé du côté des résultats nets, conséquence de la conjoncture économique morose en Europe, les plus fortes déceptions sont avant tout liées à l'inscription d'importantes dépréciations d'actifs dans les comptes de 2012.

Ainsi, Crédit Agricole a-t-il publié une perte de 6,5 milliards d'euros en 2012 (contre une perte de 2,9 milliards attendus par le consensus Thomson Reuters I/B/E/S) après avoir inscrit pour 4,8 milliards de charges exceptionnelles dans ses comptes.

GDF Suez a également été contraint de déprécier deux milliards d'euros d'actifs l'an dernier, ce qui a porté son résultat net à 1,55 milliard d'euros contre 3,613 milliard attendu par le consensus.   Suite...

 
Les sociétés du CAC 40 ont vu en 2012 leurs résultats fortement impactés par la crise économique en Europe, mais elles ont néanmoins réussi à maintenir leur niveau d'activité et de marges grâce à leur exposition aux pays émergents et un contrôle strict de leurs coûts. /Photo d'archives/REUTERS/John Schults