Les Bourses européennes accentuent leurs gains à mi-séance

mardi 5 mars 2013 13h07
 

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes accentuent leurs gains à mi-séance mardi et Wall Street devrait également ouvrir en hausse, sur fond d'anticipations de poursuite des politiques monétaires ultra-accommodantes des banques centrales.

"Malgré les coupes budgétaires aux Etats-Unis, l'absence de toute solution politique en Italie pour le moment et les statistiques chinoises décevantes, l'humeur n'est pas à l'aversion au risque car l'argent facile (dû aux politiques d'assouplissement quantitatif et de taux zéro) efface toutes les autres préoccupations", explique dans une note Kit Juckes, stratégiste à la Société Générale.

Les investisseurs sont également encouragés par la nette hausse des ventes au détail dans la zone euro en janvier et la progression de l'indice PMI composite en février.

Cependant, les deux statistiques dénotent un inquiétant creusement de l'écart entre la France et l'Allemagne, les deux premières économies de la zone euro.

À Paris, le CAC 40 gagne 1,15% (42,75 points) à 3.752,69 points vers 11h45 GMT. À Francfort, le Dax progresse de 1,52% et à Londres, le FTSE est en hausse de 0,61%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 gagne 1,33%.

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en hausse.

Aux valeurs, Deutsche Post DHL bondit de près de 5% et enregistre la plus forte hausse de l'Eurofirst 300 après avoir publié des résultats en hausse.

A Paris, Neopost poursuit sa hausse à 6,46% après avoir annoncé vouloir au moins doubler la croissance de son chiffre d'affaires cette année.

A Londres, Standard Chartered gagne 2,6% à mi séance après avoir publié mardi un bénéfice en hausse de 1% en 2012, un nouveau record.   Suite...

 
En place de Francfort, où le DAX progressait de 1,52% vers 12h45. Au même moment, le CAC 40 gagnait 1,15%, les marchés européens accentuant leurs gains à mi-séance sur fond d'anticipations de poursuite des politiques monétaires ultra-accommodantes des banques centrales. /Photo prise le 5 mars 2013/REUTERS/Remote/Janine Eggert