Wall Street va à nouveau tenter d'inscrire un record

dimanche 3 mars 2013 18h07
 

par Leah Schnurr

NEW YORK (Reuters) - Malgré l'entrée en vigueur de drastiques coupes budgétaires aux Etats-Unis, il est fort probable que les investisseurs vont une nouvelle fois tenter la semaine prochaine de faire en sorte que Wall Street inscrive, plus de cinq après, un nouveau record.

Le cas échéant, cela se fera toutefois, à l'image de ce qui s'est passé la semaine dernière, à un rythme intermittent, entre la digestion des 85 milliards de dollars de compression des dépenses publiques aux Etats-Unis et les très attendues statistiques en matière d'emploi, attendues vendredi.

Sur l'ensemble de la semaine, le Dow a gagné 0,6%, le S&P a progressé de 0,2% et le Nasdaq Composite a pris 0,3%. A la faveur essentiellement de la politique monétaire ultra-accommodante de la Réserve fédérale, qui incite les intervenants de marché à acheter des actions, le Dow est à moins de 1% de son record de clôture de 14.164,53 atteint le 9 octobre 2007.

Le S&P 500, indice de référence des gérants de fonds, est à 3% de son record de clôture de 1.565,15, également atteint le 9 octobre 2007.

Depuis le début de l'année, le Dow Jones a gagné 7,5%, surperformant le S&P 500 d'environ un point de pourcentage.

Barack Obama a ordonné vendredi soir le gel de 85 milliards de dollars de fonds publics après l'échec d'une ultime réunion avec les chefs de file des groupes parlementaires pour tenter de dénouer la crise budgétaire.

Le Fonds monétaire international a évalué à 0,5% le coût de ces mesures sur la croissance des Etats-Unis, mais le fardeau ne paraît pas insupportable pour une économie en pleine reprise.

Le président américain a exhorté samedi les élus républicains et démocrates du Congrès à rechercher avec lui un compromis pour sortir les Etats-Unis de la crise budgétaire ouverte par l'entrée en vigueur de coupes automatiques dans les dépenses fédérales.   Suite...

 
Malgré l'entrée en vigueur de drastiques coupes budgétaires aux Etats-Unis, il est fort probable que les investisseurs vont une nouvelle fois tenter la semaine prochaine de faire en sorte que Wall Street inscrive, plus de cinq après, un nouveau record. /Photo prise le 28 février 2013/REUTERS/Brendan McDermid