Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

vendredi 1 mars 2013 19h36
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour vendredi à la Bourse de Paris où le CAC 40 s'est replié de 0,62% à 3.699,91 points, après avoir perdu jusqu'à 1,65% en séance. Au terme d'une semaine en dents de scie, l'indice parisien affiche un repli hebdomadaire de 0,17%.

* THALES, de loin la plus forte hausse du SBF 120, s'est envolé de 12,28% à 30,30 euros après avoir publié des résultats 2012 au-dessus du consensus.

Dans son sillage, SAFRAN (+3,04% à 36,145 euros) a signé la plus forte hausse du CAC 40.

* A l'inverse, plus forte baisse du CAC, VIVENDI a perdu 3,19% à 15,605 euros sur des prises de bénéfice après avoir grimpé de 8,57% sur les cinq dernières séances.

Par ailleurs, SFR, la filiale de téléphonie mobile du groupe, devrait afficher un excédent brut d'exploitation de 2,8 milliards d'euros en 2015, en baisse par rapport aux 2,9 milliards d'euros attendu cette année, selon des informations parues jeudi sur le site internet des Echos.

* Dans le contexte d'incertitudes qui entourent les finances publiques américaines et le devenir de la zone euro après les élections italiennes, les bancaires ont pesé sur la cote. SOCIETE GENERALE a abandonné 2,58% à 28,65 euros, CREDIT AGRICOLE 2,43% à 7,025 euros et BNP PARIBAS 1,71% à 42,37 euros.

* Les CYCLIQUES INDUSTRIELLES ont aussi souffert du regain de prudence sur le marché. TECHNIP a reculé de 2,64% à 80,77 euros, ARCELORMITTAL de 2,39% à 11,24 euros, VALLOUREC de 1,8% à 40,095 euros et MICHELIN de 1,8% à 67,21 euros.

* Sur le SBF 120, ERAMET (-4,2% à 93,73 euros) a accusé l'une des plus fortes baisses de l'indice, pénalisé par le repli des cours du nickel. Natixis a entamé la couverture du titre à neutre avec un objectif de 109 euros.

* A l'inverse, plusieurs DÉFENSIVES ont résisté au repli de la cote. AIR LIQUIDE a pris 1,27% à 94,38 euros, ESSILOR 0,68% à 79,59 euros et L'ORÉAL 0,57% à 115,20 euros.   Suite...

 
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS