Le chômage a légèrement reflué en février en Allemagne

jeudi 28 février 2013 11h43
 

BERLIN (Reuters) - Le nombre d'Allemands privés d'emploi a diminué au mois de février, pour le troisième mois d'affilée et le taux de chômage est resté à un niveau proche des plus bas touchés par la République fédérale depuis la réunification du pays.

L'Office du travail a annoncé jeudi que le nombre de chômeurs avait diminué de 3.000 en données corrigées des variations saisonnières, à 2,917 millions. Ce recul est inférieur à la baisse de 5.000 que prédisaient en moyenne les 29 économistes interrogés par Reuters.

Le taux de chômage s'est maintenu à 6,9%. Il avait été annoncé à 6,8% en janvier avant que le taux soit révisé à la hausse.

"Le marché allemand de l'emploi reste solide comme un roc, défiant l'hiver et la crise de l'euro", a comment Carsten Brzeski, économiste senior chez ING.

"Le miracle de l'emploi allemand a perdu de sa magie. Pourtant, même sans magie, le marché de l'emploi reste un soutien de croissance."

La stabilité du taux de chômage est une nouvelle rassurante pour la chancelière Angela Merkel qui retournera en septembre devant des électeurs qui tiendront compte de l'état de l'économie lorsqu'ils feront leur choix.

Le marché de l'emploi allemand contraste très nettement avec celui de la Grèce et l'Espagne -où près d'un actif sur quatre est sans emploi- et même de celui de la France où le nombre de chômeurs a bondi en janvier à un niveau sans précédent depuis juillet 1997.

En données non ajustées, le nombre de chômeurs allemands reste supérieur au seuil des 3 millions, atteint en janvier.

De nombreuses sociétés allemandes ont annoncé des suppressions de postes ces derniers temps. Commerzbank a dit prévoir jusqu'à 6.000 destructions de postes d'ici 2016, Deutsche Telekom en supprimera 1.200 en Allemagne et Air Berlin, qui emploie 9.300 personnes, devrait réduire ses effectifs de près de 10%.

Le responsable de l'Office du travail Frank-Jürgen Weise a cependant jugé que le marché de l'emploi surmontait correctement le ralentissement perceptible fin 2012 et qu'il restait "robuste".

Michelle Martin; Nicolas Delame pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

 
Le nombre de chômeurs en Allemagne a reculé de 3.000 pour s'établir à 2,917 millions au lieu des 5.000 prévus en moyenne par les 29 économistes interrogés par Reuters. /Photo d'archives/REUTERS/Thomas Peter