Perte record de 19,2 milliards d'euros pour Bankia en 2012

jeudi 28 février 2013 12h39
 

MADRID (Reuters) - La banque espagnole Bankia, issue de la fusion en 2010 de sept caisses d'épargne très largement exposées à l'éclatement de la bulle immobilière en 2008, a rapporté jeudi une perte nette de 19,2 milliards d'euros au titre de 2012.

Bankia -qui dit par ailleurs avoir constitué 26,8 milliards d'euros de provisions l'an dernier- et sa société mère BFA ont demandé l'an dernier 18 milliards d'euros d'aide européenne pour reconstituer leurs capitaux.

L'ensemble du groupe Bankia-BFA a enregistré une perte après impôt de 21,2 milliards d'euros en 2012. Le groupe a précisé que la perte baisserait à 19,4 milliards si un bénéfice de trading lié à un échange en cours de titres hybrides étaient pris en compte.

Sarah White; Julien Dury pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

 
Le président de Bankia, José Ignacio Goirigolzarri. La banque espagnole, issue de la fusion en 2010 de sept caisses d'épargne très largement exposées à l'éclatement de la bulle immobilière en 2008, a enregistré en 2012 une perte nette de 19,2 milliards d'euros. /Photo prise le 28 février 2013/REUTERS/Juan Medina