Le crédit bancaire reste très fragmenté en zone euro, dit Draghi

mercredi 27 février 2013 19h56
 

MUNICH (Reuters) - Les marchés financiers en zone euro ne fonctionnent pas encore bien, les entreprises et les consommateurs ayant des difficultés à obtenir des prêts bancaires dans certains pays, a déclaré mercredi le président de la Banque centrale européenne (BCE).

La BCE a des difficultés à répercuter ses taux directeurs, actuellement à des plus bas record, à l'ensemble de la zone euro. Mario Draghi a indiqué la semaine dernière que la priorité était d'améliorer le processus de transmission de ces taux bas dans le cadre des efforts de soutien à la croissance de la BCE.

"Les marchés de la dette souveraine se sont améliorés mais le crédit bancaire est encore très fragmenté à travers la zone euro", a dit Mario Draghi mercredi lors d'un rencontre organisée par l'Académie catholique de Bavière.

"Le crédit dans certains pays est toujours difficile à obtenir. Les retombées positives des mesures douloureuses engagées jusqu'à présent ne se sont pas encore concrétisées."

Benoît Coeuré, en charge des opérations de marché au directoire de la BCE, a déclaré mercredi que la banque centrale évaluait le crédit bancaire et qu'elle était prête à jouer sur les règles en matière de collatéraux pour le favoriser.

Le président de la BCE a aussi défendu le programme de rachat d'actifs -"opérations monétaires sur titres" (OMT)- qui a été critiqué en Allemagne, y compris par la Bundesbank, soulignant que les contribuables allemands en profiteraient aussi bien que les citoyens des pays membres fortement endettés.

Juliette Rouillon pour le service français, édité par Véronique Tison

 
Les marchés financiers en zone euro ne fonctionnent pas encore bien, les entreprises et les consommateurs ayant des difficultés à obtenir des prêts bancaires dans certains pays, a déclaré mercredi le président de la Banque centrale européenne (BCE) Mario Draghi. /Photo d'archives/REUTERS/Thierry Roge