Wolfgang Schäuble craint la contagion après le scrutin italien

mercredi 27 février 2013 18h29
 

BERLIN (Reuters) - Le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble, a déclaré mercredi que l'absence de majorité politique en Italie pouvait laisser craindre une extension des tensions financières à d'autres pays de la zone euro et il a appelé les dirigeants italiens à former rapidement un gouvernement stable.

Il a ajouté, depuis son ministère à Berlin dans le cadre du sommet Reuters sur l'avenir de la zone euro, qu'il était encore trop tôt pour affirmer que la crise de la zone euro était résolue.

"Le résultat des élections en Italie a semé le doute sur le marché sur la capacité à former un gouvernement stable. Quand de tels doutes apparaissent, il y a un risque de contagion. Nous l'avons constaté l'an dernier quand les élections en Grèce ont conduit à une incertitude politique: cela infecte d'autres pays", a dit Wolfgang Schäuble.

Les résultats du scrutin italien se sont traduits par une remontée des rendements obligataires italiens ces derniers jours, à près de 4,9% contre 4,1% le mois dernier.

"Maintenant, il est temps que ceux qui ont été élus en Italie dimanche forment un gouvernement stable. Plus vite ils le feront, plus vite l'incertitude sera surmontée", a dit Wolfgang Schäuble.

"Et d'ailleurs, je n'ai jamais dit que la crise de l'euro était terminée. J'ai seulement dit que nous avions fait des progrès importants. Nous devons continuer dans cette voie mais nous subirons des revers."

Noah Barkin et Michael Stott; Marc Angrand pour le service français, édité par Véronique Tison

 
Le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble, a déclaré mercredi que l'absence de majorité politique en Italie pouvait laisser craindre une extension des tensions financières à d'autres pays de la zone euro et a appelé les dirigeants italiens à former rapidement un gouvernement stable. /Photo prise le 6 février 2013/REUTERS/Fabrizio Bensch