Une dépréciation grève le bénéfice net 2012 de Swiss Life

mercredi 27 février 2013 09h39
 

ZURICH (Reuters) - Le bénéfice net de Swiss Life a chuté de 85% en 2012, une lourde dépréciation sur sa filiale allemande de conseil ayant grevé un solide résultat des investissements.

Le bénéfice net ressort à 93 millions de francs (76,3 millions d'euros), dépassant le consensus qui le donnait à 60 millions. Le bénéfice opérationnel est lui ressorti en hausse de 26% à 993 millions de francs.

"Swiss Life a réussi encore à améliorer son efficacité opérationnelle en 2012, grâce à un résultat d'investissement excellent et à de nouvelles améliorations opérationnelles", a commenté le directeur général Bruno Pfister mercredi.

Un résultat d'investissement de 5,7 milliards de francs et un retour sur investissement net de 4,8%, contre 3,8% en 2011, ont permis de "renforcer nettement les réserves techniques", a expliqué Swiss Life.

Le premier assureur-vie suisse avait dit en novembre qu'il passait une dépréciation de 576 millions de francs sur sa filiale allemande AWD. Il avait déjà l'an passé inscrit une provision de 47 millions de francs pour frais juridiques liés à cette société rachetée en 2008 pour 1,2 milliard d'euros.

AWD, qui doit être rebaptisé "Swiss Life Select" en avril, accumule les difficultés, au point sur son fondateur Carsten Maschmeyer a démissionné du conseil d'administration de Swiss Life en décembre.

Bruno Pfister a dit que la probabilité de nouvelles dépréciations était extrêmement faible.

Swiss Life a confirmé qu'il proposerait un dividende 2012 de 4,50 francs et ajouté que son ratio de solvabilité était de 242% contre 213% un an auparavant.

Martin de Sa'Pinto, Wilfrid Exbrayat pour le service français

 
Le bénéfice net de Swiss Life a chuté de 85% en 2012, une lourde dépréciation sur sa filiale allemande de conseil ayant grevé un solide résultat des investissements. /Photo d'archives/ REUTERS/Arnd Wiegmann