Les Bourses européennes ouvrent en forte baisse

mardi 26 février 2013 09h47
 

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert en forte baisse mardi en réaction aux résultats des élections italiennes qui remettent en question les réformes engagées dans la péninsule pour assainir les finances publiques et menacent de relancer la crise de la dette en zone euro.

À Paris, l'indice CAC 40 abandonne 2,41% à 3.631,77 points vers 8h25 GMT. À Francfort, le Dax recule de 1,76% et à Londres, le FTSE perd 1,37%. Milan chute de 4,28% tandis que l'indice paneuropéen EuroStoxx 50 recule de 2,43%.

Les rendements des obligations souveraines à 10 ans italiennes, espagnoles et portugaises se tendent violemment et les écarts de taux ("spreads") avec le Bund allemand s'accroissent, tandis que l'euro est tombé à un plus bas de sept semaines face au dollar.

De fait, l'ampleur du vote protestataire risque fort de plonger l'Italie dans une impasse politique, aucune alliance ne semblant assez forte pour former un gouvernement stable.

"Les intervenants vont rester sur la touche, les élections italiennes n'ayant pas dégagé de majorité claire au Parlement ce qui est l'une des pires issues possibles. Globalement, l'impasse en Italie pèse sur la zone euro", commente un stratège sur les taux chez Commerzbank.

Les secteurs financiers sont particulièrement touchés, avec une perte de 2,44% de l'indice bancaire européen et de 1,9% pour celui de l'assurance. Les banques italiennes sont particulièrement touchées.

Sur le marché obligataire, les rendements se tendent sur tous les pays de la périphérie de la zone euro, tandis que le Bund allemand, valeur refuge en période d'incertitude, bondit à un plus haut de deux mois.

Les investisseurs seront attentifs à l'adjudication de 8,75 milliards d'euros de bons du Trésor à six mois italiens vers 10h00 GMT, première levée de fonds de Rome après les élections.

L'écart de rendements entre le Bund et le 10 ans italien s'accroît à 341 points de base, son plus haut niveau depuis décembre 2010, contre 283 pdb lundi soir.   Suite...

 
Les principales Bourses européennes ont ouvert en forte baisse mardi en réaction aux résultats des élections italiennes. À Paris, le CAC abandonne 2,41% vers 8h25 GMT. À Francfort, le Dax recule de 1,76% et à Londres, le FTSE perd 1,37%. Milan chute de 4,28% tandis que l'indice paneuropéen EuroStoxx 50 recule de 2,43%. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau