Airbus reste optimiste sur le marché indien

lundi 25 février 2013 21h49
 

SINGAPOUR (Reuters) - Airbus maintient ses prévisions optimistes pour la demande d'avions en Inde en dépit des difficultés financières des compagnies aériennes de ce pays, a déclaré lundi le directeur commercial de l'avionneur européen.

"Je pense qu'on verra quand même une forte croissance. Y aura-t-il des à-coups occasionnels ? Probablement. Dans tout marché à forte croissance il y a parfois des problèmes", a déclaré John Leahy à la presse à Singapour.

Le secteur aérien indien a accusé une perte cumulée de quelque deux milliards de dollars (1,5 milliard d'euros) l'an dernier. A l'exception d'IndiGo - cliente d'Airbus -, toutes les compagnies ont été déficitaires, une situation qu'elles imputent aux taxes sur le carburant, aux tarifs élevés des aéroports et aux subventions dont bénéficie le transporteur national Air India.

Le gouvernement a en outre fait savoir lundi qu'il supprimerait les créneaux domestiques et droits de vol internationaux de Kingfisher Airlines, autre compagnie cliente d'Airbus dont les avions sont cloués au sol depuis octobre 2012 en raison de difficultés de trésorerie.

"Dans un marché en forte croissance avec de nouveaux entrants, il y a toujours le risque que certains trébuchent alors que d'autres vont de l'avant", a philosophé John Leahy.

"Le marché indien est une épée à double tranchant (...) Les carburants les plus chers au monde sont en Inde. Cela constitue bien sûr un frein pour le trafic.

"Il a besoin de davantage de soutien du gouvernement en termes d'infrastructures et il a besoin que le gouvernement laisse agir les forces du marché, plutôt que de maintenir à flot la compagnie nationale avec des milliards de roupies."

Airbus, filiale d'EADS, a confirmé sa prévision d'une demande pour 9.870 nouveaux avions de transport passagers et de fret dans la région Asie-Pacifique sur les 20 prochaines années, soit un marché de 1.600 milliards de dollars.

L'Inde compterait pour un dixième de cette demande et Airbus y voit le trafic intérieur croître à un rythme annuel de 9,9%, soit le plus fort taux de croissance pour un marché national.

A l'horizon de 2031, le pays représenterait 2,9% du trafic aérien mondial.

Anshuman Daga, Véronique Tison pour le service français, édité par Nicolas Delame

 
Un Airbus A320 d'IndiGo Airlines, à Mumbai. Airbus maintient ses prévisions optimistes pour la demande d'avions en Inde en dépit des difficultés financières des compagnies aériennes de ce pays. /Photo prise le 3 février 2013/REUTERS/Vivek Prakash