Les premiers sondages sur le scrutin dopent les marchés italiens

lundi 25 février 2013 15h45
 

LONDRES (Reuters) - La Bourse de Milan amplifiait sa progression lundi et les emprunts d'Etat italiens gagnaient du terrain après la publication des premiers résultats des sondages sur les élections législatives et sénatoriales en Italie, qui donnent le centre-gauche en tête dans les deux assemblées.

L'indice FTSE MIB affichait un bond de 3,87% à 14h25 GMT tandis que l'écart de rendement entre les obligations à dix ans italiennes et allemandes revenait sous 260 points de base, au plus bas depuis le début du mois.

Les valeurs bancaires étaient particulièrement entourées, UniCredit gagnant plus de 7% et Intesa Sanpaolo près de 6%.

Ailleurs en Europe, l'indice EuroStoxx50 prenait 2,5%, l'indice CAC 40 à Paris 1,89% et le Dax à Francfort 2,35%.

"D'après les sondages, il semble que (le dirigeant du Parti démocrate Pierluigi) Bersani ait gagné, y compris au Sénat, même si quelques doutes subsistent sur les résultats en Lombardie, une région pivot", a déclaré un gérant de fonds d'une importante société d'investissement de Milan.

"Le marché ne voulait pas voir Berlusconi revenir aux commandes et les sondages donnent le centre-droit perdant. C'est à Bersani de décider s'il a besoin (du président du Conseil sortant Mario) Monti ou pas."

Lisa Jucca et Stephen Jewkes, Marc Angrand pour le service français, édité par Nicolas Delame

 
La Bourse de Milan (+3,87% à 14h25 GMT) amplifiait sa progression lundi et les emprunts d'Etat italiens gagnaient du terrain après la publication des premiers résultats des sondages sur les élections législatives et sénatoriales en Italie, qui donnent le centre-gauche en tête dans les deux assemblées. /Photo d'archives/REUTERS/Stefano Rellandini