Fennovoima envisage de réduire son projet de réacteur nucléaire

lundi 25 février 2013 12h32
 

HELSINKI (Reuters) - Le consortium nucléaire finlandais Fennovoima a déclaré lundi qu'il envisageait de limiter son projet de réacteur nucléaire de grande puissance dans le nord de la Finlande après le retrait de son principal investisseur, l'allemand E.ON.

Fennovoima a précisé qu'il choisirait le japonais Toshiba s'il décidait de mener à bien son projet initial d'un réacteur de 1.600 mégawatts, pour lequel le français Areva était aussi candidat.

Fennovoima a toutefois ajouté qu'Areva, Toshiba et le russe Rosatom pourraient être retenus pour un réacteur de taille intermédiaire.

De source industrielle en France, on avait indiqué dimanche que Fennovoima avait décidé d'arrêter l'appel d'offres pour le réacteur de forte puissance auquel participaient Areva et Toshiba.

E.ON a annoncé en octobre sa décision de céder toutes ses activités en Finlande, y compris sa participation de 34% dans le consortium nucléaire Fennovoima.

Les autres investisseurs de Fennovoima, dont une soixantaine d'entreprises finlandaises, ont dit qu'elles reprendraient les 34% d'E.ON. Cependant, des analystes ont estimé qu'il serait difficile pour Fennovoima de mener à bien le projet de réacteur de grande puissance sans l'expertise nucléaire et les moyens financier d'E.ON.

Terhi Kinnunen, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Dominique Rodriguez