Perte réduite en 2012 pour Air France-KLM et prudence pour 2013

vendredi 22 février 2013 12h37
 

par Cyril Altmeyer et James Regan

PARIS (Reuters) - Air France-KLM a annoncé vendredi une réduction de sa perte d'exploitation en 2012 à la faveur d'une amélioration de ses activités de long-courrier et des premiers effets de ses mesures d'économies, malgré la conjoncture médiocre du secteur aérien en Europe et la hausse du prix du pétrole.

Le groupe aérien franco-néerlandais, numéro deux européen, qui a engagé il y a un an un vaste plan de restructuration, s'est refusé à s'engager sur une prévision de résultat d'exploitation pour 2013, se bornant à réaffirmer son intention de continuer à réduire sa dette et ses coûts.

Les analystes anticipent un bénéfice d'exploitation de 346 millions d'euros en 2013 et de 885 millions en 2014, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Le PDG d'Air France-KLM, Jean-Cyril Spinetta, s'est fixé pour priorité de redresser le réseau moyen courrier, "maillon faible" du groupe dont il est le principal foyer de pertes.

"Les résultats de 2012 sont clairement décevants de ce point de vue mais l'année 2013 (...) devrait manifester une amélioration significative", a-t-il estimé.

La renégociation des accords sur le travail avec les syndicats et la meilleure utilisation des avions entreront pleinement en vigueur pour la saison d'été, à partir du 1er avril, a-t-il expliqué.

L'action Air France-KLM perd 2,32% à 8,134 euros vers 11h55, après avoir gagné 16,15% depuis le début de l'année et 76% en 2012.

Goldman Sachs souligne dans une note que le groupe a réduit sa perte d'exploitation et sa dette plus que prévu et a réussi à augmenter ses recettes unitaires par passager au quatrième trimestre.   Suite...

 
Air France-KLM a réduit sa perte d'exploitation en 2012 à la faveur d'une amélioration de ses activités de long-courrier et des premiers effets de ses mesures d'économies, malgré la conjoncture médiocre du secteur aérien en Europe et la hausse du prix du pétrole. /Photo prise le 22 février 2013/REUTERS/Philippe Wojazer