February 21, 2013 / 9:20 PM / 4 years ago

De la peinture serait à l'origine d'une fuite sur un B787

1 MINUTES DE LECTURE

Des experts japonais ont détecté une anomalie dans le système de contrôle d'une valve de réservoir d'un Boeing 787 Dreamliner victime d'une fuite de kérosène le mois dernier, écrit jeudi le journal japonais Nikkei. /Photo prise le 7 février 2013/Kevin P. Casey

(Reuters) - Des experts japonais ont détecté une anomalie dans le système de contrôle d'une valve de réservoir d'un Boeing 787 Dreamliner victime d'une fuite de kérosène le mois dernier, écrit jeudi le journal japonais Nikkei.

La fuite était survenue sur un Boeing de Japan Airlines le 9 janvier à l'aéroport de Boston.

Tous les Dreamliner en service dans le monde ont par ailleurs été cloués au sol en raison d'un problème avec leurs batteries lithium-ion.

Les experts ont repéré une déficience dans la manière dont une peinture isolante avait été appliquée au mécanisme qui ouvre et ferme la valve, ajoute le Nikkei, qui cite des personnes proches du dossier.

Le ministère des Transports examine avec la direction de l'aviation civile américaine (FAA) et Boeing des moyens de remédier au problème, écrit le journal.

Tej Sapru, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Guy Kerivel

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below