Intérêt croissant des investisseurs pour les biotechnologies

jeudi 21 février 2013 16h16
 

par Alexandre Boksenbaum-Granier

PARIS (Reuters) - Les biotechnologies suscitent un intérêt croissant de la part des investisseurs, entraînant une forte hausse de leurs cours de Bourse au prix d'une volatilité élevée, sans pour autant former une bulle financière, assurent analystes et gérants interrogés par Reuters.

Ils rappellent que le secteur ne se limite pas aux groupes dont le modèle économique repose sur des promesses de revenus comme celui des valeurs internet des années 1990.

Outre des sociétés de petites tailles concentrées dans la recherche mais sans moyens financiers pour développer commercialement leurs traitements ou produits, se situent des acteurs plus importants - comme Amgen ou Biogen - qui génèrent au total, selon les analystes, plus de 60 milliards de dollars (45 milliards d'euros) de chiffre d'affaires.

La première catégorie affiche un ratio cours sur bénéfices attendus (PE) vers 35 quand le PE des grandes biotechs est plus proche des autres valeurs européennes autour de 15.

"Il y a une différence importante par rapport à la bulle du début des années 2000 dans les valeurs technologiques. Les biotechs ont une véritable activité : le développement de thérapies qui apportent des solutions tangibles pour les malades", souligne Ian Macleod, associé et gérant chez 360 AM.

"VISIBILITÉ"

"En cas de succès pour une société de biotechnologies, c'est-à-dire dès que les essais ont une issue favorable, la suite devient limpide. Quantifier et vérifier le marché cible, le prix de commercialisation, l'ensemble des coûts et la concurrence en présence devient possible", indique-t-il.

Les analystes se montrent d'autant plus confiants dans l'avenir des biotechs que les marchés émergents se développent et leurs besoins en traitements médicaux avec. Les maladies rares, le cancer et les maladies infectieuses, comme l'hépatite C, constituent les principaux enjeux du secteur actuellement.   Suite...

 
Biogen, l'un des géants de la biotechnologie dont le marché est évalué à plus de 60 milliards de dollars (45 milliards d'euros). Ce secteur suscite un intérêt croissant de la part des investisseurs, entraînant une forte hausse de leurs cours de Bourse au prix d'une volatilité élevée, sans pour autant former une bulle financière, selon des analystes et des gérants interrogés par Reuters. /Photo d'archives/REUTERS/Gerard Wynn