Le titre BAE porté par le dividende et le rachat d'actions

jeudi 21 février 2013 15h12
 

par Brenda Goh

LONDRES (Reuters) - BAE Systems a fait état jeudi d'une baisse moins marquée que prévu de son bénéfice annuel, tout en surprenant agréablement les investisseurs avec l'annonce à la fois d'une hausse du dividende et d'un programme de rachats d'actions.

Vers 13h45 GMT, le titre du numéro un européen de la défense avançait de 4,91% à 348,5 pence, affichant ainsi la plus forte progression de l'indice FTSEurofirst 300 et l'une des meilleures performances de l'Euro Stoxx 600.

Le groupe, dont le projet de fusion avec EADS a avorté en octobre, a déclaré que la croissance viendrait cette année de pays en dehors de marchés domestiques que sont la Grande-Bretagne et les Etats-Unis, où les perspectives sont qualifiées de "contraintes".

BAE Systems a ainsi noté que les prises de commandes en provenance de pays autres que la Grande-Bretagne et les Etats-Unis avaient bondi de 133% sur l'ensemble de 2012, à 11,2 milliards de livres (13 milliards d'euros), la société ayant notamment vendu des avions de combat à Oman et à la Corée du Sud.

"Il y a beaucoup de jeunes pousses dans cette organisation, qui permettent de dire avec confiance qu'elle est capable de résister à des choc", à dit à des journalistes Ian King, directeur général de BAE Systems.

Il a ajouté que le groupe britannique n'était "absolument pas" en discussions avec EADS en vue relancer un processus de fusion, notant que BAE Systems se concentrait sur le développement de ses activités en tant qu'entité indépendante.

Le bénéfice opérationnel courant (Ebita) annuel du groupe s'est replié de 6%, du fait notamment d'une diminution des activités de la division américaine de BAE - cette dernière a pesé à hauteur de 40% du chiffre d'affaires en 2012 - en raison d'un budget défense en baisse aux Etats-Unis et d'un engagement moindre en Irak et en Afghanistan.

Mais, à 1,895 milliard de livres, l'Ebita est supérieure aux attentes des analystes financiers, qui avaient anticipé entre 1,85 et 1,87 milliard de livres.   Suite...

 
BAE Systems fait état jeudi d'une baisse moins marquée que prévu de son bénéfice annuel, tout en surprenant agréablement les investisseurs avec l'annonce à la fois d'une hausse du dividende et d'un programme de rachats d'actions. /Photo d'archives/REUTERS/Nigel Roddis