Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à la mi-séance

jeudi 21 février 2013 12h32
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre jeudi à la Bourse de Paris, en net recul à la mi-journée, les premiers résultats de l'enquête mensuelle Markit en zone euro auprès des directeurs d'achats du secteur privé (indices PMI "flash") douchant les espoirs d'une reprise rapide dans la région.

A 12h08, l'indice CAC 40 perd 1,78% à 3.643,73 points, après avoir ouvert en baisse de 0,6% après les "minutes" de la Réserve fédérale américaine montrant que la Fed pourrait devoir ralentir le rythme de ses rachats d'actifs.

* Les valeurs CYCLIQUES et les FINANCIÈRES sont les principales victimes de la publication des PMI "flash". L'indice Stoxx de l'automobile (-2,25%) accuse la plus forte baisse sectorielle en Europe, les banques cèdent 2,08%, les technologiques 2,03% et les ressources de base 1,86%.

SOLVAY, également abaissé à "sous-pondérer" par Barclays, accuse la plus forte baisse du CAC 40 avec un recul de 4,82%, imité sur le SBF 120 par ALCATEL-LUCENT (-5,18%).

SAFRAN, qui table sur une nouvelle amélioration de ses résultats en 2013 bien qu'un peu moins soutenue qu'en 2012, abandonne 4,4%. EIFFAGE cède 3,9%, GEMALTO 3,77%, CRÉDIT AGRICOLE 3,42%, BNP PARIBAS 3,25% et SOCIETE GENERALE 3,2%.

* Une poignée de valeurs du CAC 40 parviennent néanmoins à résister à la faveur de leur publication de résultats.

SCHNEIDER ELECTRIC (+3,45%) prévoit une légère reprise de sa croissance en 2013 et une possible amélioration de ses marges, confiant dans sa capacité à pouvoir compenser par ses prix et ses gains de productivité des volumes de marché qui resteront contrastés.

VALLOUREC (+2,73%) a fait savoir qu'il restait confiant dans ses perspectives sur les marchés du pétrole et du gaz mais que la demande sur ses autres marchés restait ralentie, avec une faible visibilité.

TECHNIP (+1,25%) vise une nouvelle croissance de ses ventes et de ses résultats en 2013 après un exercice 2012 solide, annonçant ainsi des perspectives nettement meilleures que celles de l'italien Saipem qui a lancé fin janvier un avertissement sur ses marges.   Suite...

 
A 12h08, le CAC 40 perd 1,78% à 3.643,73 points, après avoir ouvert en baisse de 0,6% après les "minutes" de la Réserve fédérale américaine montrant que la Fed pourrait devoir ralentir le rythme de ses rachats d'actifs. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau