Les PMI douchent l'espoir d'une reprise rapide en zone euro

jeudi 21 février 2013 13h45
 

par Andy Bruce

LONDRES (Reuters) - Les espoirs de voir la zone euro sortir rapidement de la récession semblent s'amenuiser au vu des premiers résultats de l'enquête mensuelle Markit auprès des directeurs d'achats du secteur privé, qui traduisent une détérioration inattendue de l'activité.

Les économistes s'attendaient à ce que l'indice PMI "flash" des services, l'un des premiers indicateurs avancés de l'évolution de l'activité économique, reflète un début d'amélioration.

Mais ce baromètre a au contraire reculé en février, à 47,3 contre 48,6 en janvier, et il se situe depuis maintenant un an sous le seuil de 50 qui sépare contraction et expansion de l'activité.

Les 30 analystes interrogés par Reuters anticipaient au contraire une hausse du PMI des services et aucun d'eux n'avait prévu un chiffre aussi faible.

Le PMI flash manufacturier ressort quant à lui à 47,8 contre 47,9.

Quant à l'indice flash composite, qui réunit les deux secteurs, il est revenu à 47,3 en février contre 48,6 le mois dernier.

Markit, qui réalise les enquêtes, souligne entre autres que la divergence entre l'Allemagne et la France, les deux principales économies de la zone euro, a atteint un niveau sans précédent depuis la création des PMI en 1998.

Alors que les entreprises allemandes font état d'une croissance solide, les sociétés françaises du secteur des services se disent confrontées à la pire situation depuis le pic de la crise en 2009.   Suite...

 
L’INDICE PMI DES SERVICES DANS LA ZONE EURO