Bénéfice annuel en hausse de près de 60% pour Swiss Re

jeudi 21 février 2013 11h16
 

ZURICH (Reuters) - Le groupe suisse de réassurance Swiss Re a annoncé jeudi une hausse de près de 60% de son bénéfice annuel, imputable à une progression des primes et des marges ainsi qu'à des gains de placements qui ont compensé les pertes liées à l'ouragan Sandy aux Etats-Unis.

Sur l'exercice 2012, le bénéfice net est ressorti à 4,2 milliards de dollars (3,2 milliards d'euros), un résultat supérieur à celui de 3,65 milliards de dollars prévu par le consensus, grâce à une hausse de 22% des primes dans ses activités d'assurance dommages.

Le réassureur a indiqué que l'expiration d'une convention de réassurance en quote-part avec Berkshire Hathaway, le véhicule d'investissement de Warren Buffett, favoriserait une hausse des revenus tirés des primes en 2013.

Le directeur général, Michael Lies, a déclaré que le groupe, numéro deux mondial du secteur par la capitalisation boursière derrière l'allemand Munich Re, était en bonne voie pour atteindre les objectifs financiers qu'il s'est fixés pour la période 2011-2015.

Swiss Re propose de relever son dividende de 17% à 3,50 francs suisses, un niveau inférieur aux 4,68 francs que prévoyaient en moyenne les analystes interrogés par Reuters, mais prévoit de distribuer un dividende exceptionnel de quatre francs.

Le ratio combiné, qui mesure la rentabilité des souscriptions, s'est inscrit à 80,7% pour ses activités d'assurance dommages, mieux que les 86,3% prévus par le consensus.

Pour 2013, Swiss Re prévoit un ratio combiné global à 93%. Sur ses activités dommages, le ratio combiné est anticipé à 92%.

Son concurrent Hannover Re, numéro trois du secteur, a annoncé au début du mois avoir constaté que de plus en plus d'assureurs confrontés à une concurrence de plus en plus vive préféraient prendre le risque de ne pas réassurer certains contrats ce qui pénalise le secteur de la réassurance.

A 9h45 GMT, le titre Swiss Re avançait de 1,69% à 75,05 francs sur le marché suisse.

Martin de Sa'Pinto, Nicolas Delame pour le service français, édité par Marc Angrand

 
Le directeur général de Swiss Re, Michel Lies. Le groupe de réassurance fait état d'une hausse de près de 60% de son bénéfice annuel, imputable à une progression des primes et des marges ainsi qu'à des gains de placements qui ont compensé les pertes liées à l'ouragan Sandy aux Etats-Unis. /Photo prise le 21 février 2013/REUTERS/Arnd Wiegmann