Les principales Bourses européennes ouvrent en baisse

jeudi 21 février 2013 09h37
 

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert en baisse jeudi dans le sillage des marchés américains et asiatiques, les investisseurs réduisant leur exposition au risque après la publication du compte-rendu de la dernière réunion de la Réserve fédérale, qui alimente les spéculations sur une possible réduction plus rapide qu'attendu de ses achats d'obligations.

Ces achats, réalisés dans le cadre de la politique d'assouplissement quantitatif (QE) de la Fed, ont été l'un des principaux moteurs de la hausse des marchés actions ces derniers en assurant un flux régulier de liquidités.

À Paris, le CAC 40 cède 1,09% à 3.669,32 points à 8h24 GMT. À Francfort, le Dax perd 1,05% et à Londres, le FTSE recule de 0,92%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 abandonne 1,13%.

"Les inquiétudes sur les liquidités aux Etats-Unis après les minutes de la Fed semblent jouer le rôle de l'épingle qui va faire éclater la récente bulle des actions", estime Mike McCudden, responsable des dérivés chez Interactive Investor.

"On verra en début de séance si les investisseurs ont encore assez d'appétit pour acheter sur repli, mais quoi qu'il en soit, la volatilité va régner au cours des prochaines séances."

Les secteurs de la banque (-1,14%) et de l'assurance (-0,6%) figurent parmi les principaux contributeurs à la baisse des places européennes.

Axa cède 2,63% après ses résultats annuels, marqués par une baisse de 4% de son résultat net. Allianz recule de 0,6% après ses propres résultats.

A la hausse, Schneider prend 2,2% après avoir annoncé prévoir une légère reprise de sa croissance et une possible amélioration de ses marges cette année.

Sur le marché des changes, l'euro est tombé à son plus bas niveau en six semaines face au dollar, le compte-rendu de la réunion de la Fed favorisant la poursuite de la correction après l'envolée des derniers mois.

Le marché obligataire, lui, a ouvert en hausse et sera animé entre autres ce jeudi par des adjudications à moyen et long termes en Espagne et en France. Du côté des indicateurs économiques, les investisseurs surveilleront principalement les indices PMI "flash" de la zone euro, qui montrent déjà une accentuation de la contraction de l'activité en France.

Marc Angrand pour le service français

 
Les principales Bourses européennes ont ouvert en baisse jeudi dans le sillage des marchés américains et asiatiques. À Paris, le CAC 40 cède 1,09% à 3.669,32 points à 8h24 GMT. /Photo prise le 8 février 2013/REUTERS/Charles Platiau