Boeing aurait trouvé une solution aux incidents du 787

mercredi 20 février 2013 21h25
 

par Anurag Kotoky

NEW DELHI (Reuters) - Boeing a trouvé le moyen de résoudre les problèmes des batteries lithium-ion de son 787 Dreamliner, a déclaré mercredi à Reuters une source proche du constructeur aéronautique.

"Les espaces entre les cellules seront agrandis", a précisé la source sous couvert d'anonymat. "Je pense que c'est ce qui explique la surchauffe."

Ni l'autorité de l'aviation civile américaine (FAA) ni l'avionneur n'ont souhaité s'exprimer sur le sujet.

Le mois dernier, des incidents de batterie à l'aéroport de Boston et au cours d'un vol au Japon ont conduit les autorités de régulation aériennes à travers le monde à clouer au sol les 50 appareils de ce type en service.

"La décision de remettre en service l'avion sera prise par la FAA, et seulement une fois que Boeing lui aura prouvé que la solution est appropriée", a déclaré Kelly Nantel, porte-parole du NTSB. "Nous continuons à enquêter sur les causes du court-circuit."

La solution pourrait être d'installer des plaques de céramique entre chaque cellule de batterie et d'ajouter un conduit d'aération au caisson, a expliqué à Reuters Kiyoshi Kanamura, professeur de l'université de Tokyo qui a conduit des recherches avec plusieurs fabricants de batteries japonais.

Rohit Nandan, le président d'Air India, qui possède six 787 et en a commandé 21 autres, a assuré que Boeing espérait remettre le Dreamliner en service début avril.

"Ils ne peuvent pas en être certains mais ils sont confiants", a-t-il dit.   Suite...

 
Selon une source proche du Boeing, le constructeur aéronautique a trouvé le moyen de résoudre les problèmes des batteries lithium-ion de son 787 Dreamliner. "Les espaces entre les cellules seront agrandis", a précisé la source sous couvert d'anonymat. "Je pense que c'est ce qui explique la surchauffe." /Photo prise le 17 décembre 2012/REUTERS/Heinz-Peter Bader