Saint-Gobain, plombé en 2012, va doubler ses économies

mercredi 20 février 2013 20h56
 

par Gilles Guillaume et Elena Berton

PARIS (Reuters) - Saint-Gobain a annoncé mercredi la mise en place d'un nouveau plan d'économies pour faire face à la dégradation de la conjoncture en Europe, qui a plombé ses résultats de 2012 et compromis plusieurs de ses objectifs moyen terme.

Le numéro un mondial de la production, transformation et distribution de matériaux de construction a ajouté viser un redressement au second semestre de son résultat d'exploitation, ressorti en baisse de 16,3% l'an dernier.

Après avoir réduit ses coûts de 520 millions d'euros en 2012, notamment dans le vitrage en Europe occidentale, le groupe vise 580 millions d'euros d'économies supplémentaires cette année, soit un total de 1.100 millions sur les deux années. Son objectif pour 2013 était jusqu'ici de réduire ses coûts de 250 millions.

"Dans un environnement économique mondial qui demeure incertain, malgré des améliorations attendues en Amérique du Nord et du Sud et en Asie, nous maintenons plus que jamais notre cap stratégique et conservons une extrême vigilance dans notre gestion de trésorerie", a déclaré Pierre-André de Chalendar, PDG de Saint-Gobain.

Interrogé, au cours d'une conférence de presse téléphonique, sur d'éventuelles réductions d'effectifs, il a simplement répondu que le groupe adaptait en permanence le niveau d'emploi de chaque filiale au niveau d'activité.

"Globalement, pour l'instant la France n'est pas le pays qui connaît les plus grandes difficultés, même si le niveau d'activité varie d'un secteur à l'autre", a-t-il ajouté. "Il y a un certain nombre de sites du groupe Saint-Gobain qui connaissent aujourd'hui, ou qui vont connaître dans les mois à venir (...) des situations de chômage partiel."

NOUVEAU PLAN STRATÉGIQUE D'ICI L'ÉTÉ

Saint-Gobain avait abaissé fin octobre son objectif de résultat opérationnel pour le second semestre face à la dégradation de l'environnement économique.   Suite...