Ralentissement de la croissance organique de Havas

mardi 19 février 2013 19h50
 

PARIS (Reuters) - Havas a fait état mardi d'un ralentissement de sa croissance organique au quatrième trimestre, impactée par un fort effet de base par rapport au dernier trimestre de 2011 et par un contexte économique difficile en Europe.

Le groupe publicitaire a affiché une croissance organique de 1,1% lors des trois derniers mois de 2012, contre une croissance de 2% lors du troisième trimestre.

Sur l'ensemble de l'année 2012, le chiffre d'affaires s'élève à 1,778 milliard d'euros, en hausse de 8% en données brutes et faisant ressortir une croissance organique de 2,1%.

Les analystes interrogés par Thomson Reuters I/B/E/S tablaient en moyenne sur un chiffre d'affaires annuel de 1,772 milliard d'euros.

L'activité en Europe a reculé de 0,4% en données organiques sur l'année, grevée par un repli de 3,2% sur le seul quatrième trimestre.

"Le quatrième trimestre est caractérisé par un affaiblissement ponctuel dans les médias en Espagne, au Portugal et en Suisse tandis que la Belgique et la Turquie sont restées dynamiques", a expliqué Havas dans un communiqué.

Le groupe a néanmoins pu compter sur une croissance solide en Amérique du Nord (+3,3% sur l'année en données organiques) et dans le reste du monde (+8,8%).

En France, l'activité est restée stable en 2012 (-0,1%), la bonne performance des agences créatives et de Havas Media ayant compensé un quatrième trimestre pénalisé par un effet de base défavorable (-4,1%).

Havas a par ailleurs poursuivi son développement dans les activités digitales et les médias sociaux, dont le chiffre d'affaires a représenté 26% des revenus totaux du groupe en 2012.   Suite...