La SNCF a redressé ses résultats financiers en 2012

lundi 18 février 2013 18h05
 

PARIS (Reuters) - La SNCF a redressé l'an dernier ses résultats financiers malgré des dépréciations d'actifs de sa filiale de transport et de logistique Geodis.

La compagnie publique ferroviaire française a dégagé en 2012 un bénéfice net, part du groupe, de 383 millions d'euros, contre 125 millions en 2011. Elle a profité d'un comparatif favorable car l'année précédente son résultat net avait été plombé par 727 millions d'euros de dépréciations sur les TGV.

La SNCF versera 208,8 millions d'euros de dividendes à l'Etat.

L'an dernier, les pertes de valeur sont ressorties à 470 millions d'euros, correspondant en majorité à la dépréciation de l'activité "offre globale" de Geodis.

"Cette dépréciation intervient dans un contexte de récession économique dans la zone euro qui entraîne une baisse des volumes et une pression tarifaire accrue", a expliqué la SNCF dans un communiqué.

Le chiffre d'affaires, réalisé à 24% à l'international, a progressé de 3% à change et périmètre constants, à 33,82 milliards d'euros.

Cette croissance a été portée notamment par la division infrastructure en cette grande période de travaux de rénovation, en particulier sur le réseau d'Ile-de-France, et par les accords avec le propriétaire des voies, Réseau Ferré de France (RFF), appelé à rejoindre la SNCF dans un pôle ferroviaire unifié.

La dette nette a baissé de près d'un milliard d'euros sur la période, à 7,3 milliards, conséquence notamment d'une cession de créance financière.

Gilles Guillaume, édité par Dominique Rodriguez

 
La SNCF a redressé l'an dernier ses résultats financiers malgré des dépréciations d'actifs de sa filiale de transport et de logistique Geodis. La compagnie publique ferroviaire française a dégagé en 2012 un bénéfice net, part du groupe, de 383 millions d'euros, contre 125 millions en 2011. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau